19 janvier 2017
En spectacle
Un Groenland renouvelé
Par: Olivier Dénommée
Le groupe, notamment comparé à Arcade Fire, est reconnu pour son énergie sur scène.  Photo Jerry Pigeon

Le groupe, notamment comparé à Arcade Fire, est reconnu pour son énergie sur scène. Photo Jerry Pigeon

Au lancement de son premier album en 2013, le groupe de pop orchestrale montréalais Groenland a fait fureur, retenant l’attention des critiques et des mélomanes. Après une intense tournée de plus de deux ans, le projet dirigé par Sabrina Halde et Jean-Vivier Lévesque a voulu changer de cap : cela a donné naissance à A Wider Space, deuxième opus qui assume plus que jamais les sonorités électroniques du groupe. Depuis, Groenland fait découvrir ce nouveau son un peu partout à travers la province, dont au Zaricot de Saint-Hyacinthe qu’il visitera le 27 janvier.

Publicité
Activer le son

Même si le sextuor ne joue pas si souvent à Saint-Hyacinthe, il n’en demeure pas moins lié à sa population : la chanteuse Sabrina Halde a passé son secondaire au Collège Saint-Maurice. « La première fois qu’on a joué au Zaricot, le public était presque juste composé de gens que je connaissais », se souvient-elle en riant. Depuis, Groenland a retenu l’attention à l’international, et a vendu quelques dizaines de milliers d’albums. Malgré tout, cela reste un plaisir pour Sabrina de revenir « dans son hood », lance-t-elle, vantant l’ambiance du bar du centre-ville.

Autre dynamique

Extrêmement sollicité après The Chase, le groupe a changé de son en retournant en studio, ce qui a reçu un accueil beaucoup plus modéré, un résultat qui n’a pas complètement déplu à Sabrina Halde. « Le buzz est plus tranquille que pour le premier album, parce que A Wider Space est peut-être moins accrocheur, mais en spectacle, on découvre que les nouvelles chansons sont plus dansantes. »

Surtout, le groupe a appris qu’il devait prendre son temps à l’avenir pour ne pas s’épuiser. L’année 2017 sera essentiellement consacrée à la nouvelle tournée, mais Sabrina Halde souhaite prendre du temps pour d’autres projets « de son côté », sans en dire davantage. Elle a même laissé planer l’idée qu’un troisième album serait déjà envisagé après la fin de la tournée. « Je suis contente qu’on ait exploré pour le deuxième album, même si nous étions attachés au son du premier. Ce qui est bien, c’est qu’après ça, dans un troisième album, tu peux faire ce que tu veux », explique-t-elle. À suivre!

Grosse célébration

Premier gros spectacle à démarrer la programmation hivernale au Zaricot, Groenland promet de plaire autant à ceux qui ont aimé le premier album qu’à ceux qui ont préféré le second. « On devrait jouer les deux albums pas mal au complet. Ce sera une grosse célébration d’amour et de fun », conclut Sabrina Halde, qui espère bien revoir quelques visages connus lors de son retour à Saint-Hyacinthe. Le spectacle du vendredi 27 janvier doit commencer à 21 h.

image