5 février 2015
Un hiver chaud à Sainte-Marie-Madeleine
Par: Le Courrier

publicité

Comme cela se produit depuis novembre 2014, le conseil municipal de Sainte-Marie-Madeleine a encore siégé devant une salle comble lundi soir, à la caserne des pompiers, et toujours sous protection policière. Depuis qu’a éclaté l’affaire du garage dérogatoire de la rue Demers, un dossier dont on risque d’entendre parler encore longtemps, plusieurs citoyens ont placé leurs élus sous surveillance. Les échanges entre la municipalité et les citoyens sont parfois musclés, comme en témoigne la mise en demeure que l’administration municipale a récemment fait parvenir à trois résidants de la rue Demers, Lise Chartier en tête, pour les sommer de cesser d’importuner les élus et les fonctionnaires municipaux. La municipalité a aussi fait distribuer un bulletin spécial dans lequel elle tente de convaincre les citoyens que tout a été fait suivant les prescriptions de la loi dans ce dossier. La séance de lundi s’est terminée par le dépôt d’une longue liste de questions au maire Simon Lacombe, concernant ce dossier et plusieurs autres. Photo François Larivière | Le Courrier ©

image