13 juillet 2017
Un Home Hardware au centre-ville
Par: Olivier Dénommée
Si la maquette est approuvée telle quelle, voici à quoi devrait ressembler la quincaillerie Home Hardware du centre-ville. Ce magasin s’ajoute aux quelque 1 100 autres sous cette bannière à travers le pays. Photo courtoisie

Si la maquette est approuvée telle quelle, voici à quoi devrait ressembler la quincaillerie Home Hardware du centre-ville. Ce magasin s’ajoute aux quelque 1 100 autres sous cette bannière à travers le pays. Photo courtoisie

Si la maquette est approuvée telle quelle, voici à quoi devrait ressembler la quincaillerie Home Hardware du centre-ville. Ce magasin s’ajoute aux quelque 1 100 autres sous cette bannière à travers le pays. Photo courtoisie

Si la maquette est approuvée telle quelle, voici à quoi devrait ressembler la quincaillerie Home Hardware du centre-ville. Ce magasin s’ajoute aux quelque 1 100 autres sous cette bannière à travers le pays. Photo courtoisie

L’attente aura finalement été de courte durée avant que le nouveau commerce qui occupera les locaux de la librairie Daigneault au centre-ville de Saint-Hyacinthe soit officiellement dévoilé. Dès cet automne, une quincaillerie sous la bannière Home Hardware ouvrira ses portes, a confirmé Pierre Bienvenue au COURRIER.

publicité

« Cela faisait quatre ans que Home Hardware cherchait à s’établir à Saint-Hyacinthe », a expliqué M. Bienvenue en entrevue, soutenant que des études de marché se montraient favorables à l’arrivée d’une quincaillerie en plein centre-ville maskoutain. Dès la fermeture de la librairie, ce dimanche, les travaux seront mis en branle pour rénover le commerce, tout en prenant soin de préserver son cachet particulier. « Home Hardware a accepté que l’on conserve les boiseries de la librairie et nous laisse une grande autonomie au sujet des produits que l’on met en vente », soutient le copropriétaire. 

Ainsi, certains produits associés à la librairie seront encore vendus dans le nouveau commerce de M. Bienvenue et de sa femme Dominique St-Jean, comme de la papeterie, des cartes de souhaits et des cartes-cadeaux, par exemple. Cette capacité de vendre une gamme aussi variée de produits est une force, selon le couple. Quant aux nombreuses quincailleries déjà établies sur le territoire maskoutain, elles n’inquiètent pas outre mesure M. Bienvenue, puisqu’aucune d’entre elles ne se trouve dans le secteur du centre-ville.

Stationnements

Au sujet de la situation du stationnement au centre-ville de Saint-Hyacinthe, Pierre Bienvenue ne s’en fait pas trop non plus, étant habitué à ce débat perpétuel. « Je suis au centre-ville depuis 1986. Ce n’est pas la première fois qu’on parle des problèmes de stationnement, mais ça a toujours fini par se régler, soutient-il. Il faut faire confiance à la Ville quand elle dit qu’elle va régler le problème avant le début de la construction. » 

Il admet tout de même que le début de la construction de la tour de Réseau Sélection dès cet automne risque d’affecter son nouveau commerce, qui doit ouvrir officiellement ses portes « d’ici la fin septembre ».

Au moment d’écrire ces lignes, une maquette de la nouvelle façade avait déjà été envoyée au comité d’urbanisme de la Ville, en attente de son approbation.

image