21 mai 2015
Un quinquagénaire poignardé
Un homme de 40 ans accusé d’agression armée
Par: Maxime Prévost Durand
La vie de l’homme poignardé vendredi soir ne serait pas en danger.  Photo Bruno Beauregard

La vie de l’homme poignardé vendredi soir ne serait pas en danger. Photo Bruno Beauregard

Un homme de 40 ans a comparu mardi au Palais de justice de Saint-Hyacinthe pour répondre à des accusations d’agression armée et de voies de fait ayant causé des lésions corporelles. Il aurait poignardé un autre homme, âgé de 53 ans, vendredi soir dans un ­appartement de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

L’accusé, Christian Alix, devait revenir en cour mercredi matin pour l’enquête de remise en liberté sous caution.

L’agression à l’arme blanche est ­survenue vers 21 h vendredi soir dans un appartement situé à l’intersection de la rue Sicotte et de l’avenue Saint-Joseph, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

La victime a subi des blessures au haut du corps, selon les autorités. L’homme de 53 ans a été transporté à l’hôpital pour y soigner ses blessures, dont la gravité ne mettait pas sa vie en danger.

Le suspect a pris la fuite avant l’arrivée des policiers, mais ceux-ci l’ont retrouvé près du lieu de l’agression peu de temps après. Il a été arrêté et est demeuré ­détenu jusqu’à sa comparution.

Le Service d’identité judiciaire de la ­Sûreté du Québec s’est rendu sur place pour analyser la scène de l’agression.

Quelques témoins devaient également être rencontrés. L’agression se serait ­produite dans un logement qui ­n’appartiendrait ni à la victime ni à l’agresseur. Quelques autres personnes se trouvaient sur place au moment des faits. Lors de l’arrestation de l’agresseur, les policiers ont constaté qu’il possédait de la drogue. Un chef d’accusation a été ajouté à cet effet.

image