15 décembre 2011
Un homme inquiet
Par: Le Courrier
Céline Morissette a côtoyé régulièrement Paul Laplante ces dernières années.

Céline Morissette a côtoyé régulièrement Paul Laplante ces dernières années.

La famille et les proches de Diane Grégoire, réunis au Palais de justice de Valleyfield, hier, avaient remarqué le changement d’attitude de Paul Laplante au cours des dernières semaines.

publicité

Bien avant la disparition de sa cousine, Céline Morissette avait pris l’habitude de l’accueillir chez elle chaque semaine, avec son mari. Leur maison respective se situait à proximité.

Depuis la disparition du 31 janvier 2008, Paul Laplante avait poursuivi ses visites régulières, si bien qu’encore la semaine dernière, il se trouvait chez elle à prendre un café. « Je trouvais ça difficile, surtout au cours des dernières semaines, mais je voulais le faire pour garder un contact avec les enfants », a-t-elle confié. Selon elle, Paul Laplante ne s’est jamais montré préoccupé par les recherches policières menées aux quatre coins de la Montérégie pour retrouver Diane Grégoire. « La fouille de sa maison, les recherches à Saint-Valérien… il a toujours conservé la même attitude, bien qu’on abordait peu ou pas ce sujet ensemble. »Or, depuis la découverte du corps de la Maskoutaine à Coteau-du-Lac, Paul Laplante était plus inquiet. « Il avait l’air stressé. Il n’en parlait pas, mais c’était évident, à le regarder, qu’il avait changé. »Céline Morissette n’est pas la seule à avoir observé Paul Laplante sous un nouveau jour au cours des derniers temps. Selon le chroniqueur judiciaire Claude Poirier, l’homme de 54 ans s’attendait à recevoir la visite des policiers depuis quelques semaines. Il en aurait même avisé des collègues de travail. Paul Laplante a été formellement accusé du meurtre prémédité de Diane Grégoire, hier, au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. Il demeure détenu et sera de retour devant le tribunal le 21 décembre.

image