6 novembre 2014
Terrain vacant des Dominicains
Un immeuble de 36 logements en construction
Par: Jean-Luc Lorry
Maquette du futur immeuble Le Notre-Dame, un projet résidentiel développé par Construction Fluet.

Maquette du futur immeuble Le Notre-Dame, un projet résidentiel développé par Construction Fluet.

Pour officialiser le début des travaux, on a procédé à la traditionnelle pelletée de terre.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pour officialiser le début des travaux, on a procédé à la traditionnelle pelletée de terre. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le promoteur immobilier maskoutain Construction Fluet vient de débuter les travaux de construction d’un immeuble de 36 appartements sur le vaste terrain vacant situé à l’arrière de l’ancien couvent des Pères Dominicains à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Ce projet résidentiel qui pourra accueillir ses premiers locataires dès le mois de juillet représente un investissement de 4,5 M$.

L’immeuble comptera 24 appartements de type 4 et demi, 9 logements de type 3 et demi, 3 logis de taille 5 et demi et quatre « penthouses ».

Les locataires disposeront d’un ascenseur et d’un stationnement intérieur et extérieur. Ceux-ci auront également accès à un parc urbain et à un plan d’eau.

L’immeuble a été baptisé Le Notre-Dame en référence au Pavillon Notre-Dame, un centre communautaire qui était situé à proximité, à l’angle des rues Dessaulles et Bourdages et qui fut la proie des flammes en décembre 1971.

Projet commercial

En plus de l’immeuble résidentiel, un second bâtiment est prévu sur le même terrain, mais cette fois à vocation commerciale.

Il y a un an, le président de Construction Fluet, Enrico Fluet indiquait au COURRIER vouloir construire un immeuble d’une superficie de 38 000 pieds carrés destiné à recevoir des commerces au rez-de-chaussée et des bureaux à l’étage.

Pour réaliser ce projet qui sera construit aux abords de la rue Dessaulles, le promoteur immobilier avait dû extraire du sol les imposantes fondations de l’ancien Pavillon Notre-Dame.

À propos de ce second projet, M. Fluet nous a mentionné que son entreprise concentre pour le moment ses énergies à la construction du futur immeuble résidentiel.

Fondée en 1976 par Gérard Fluet, on doit à Construction Fluet, la construction du Manoir des Cascades situé vis-à-vis du marché public ainsi que la transformation de l’ancien couvent des Pères Dominicains de la rue Girouard en une résidence pour personnes retraitées autonomes.

image