19 novembre 2015
Centre des congrès
Un levier essentiel pour notre économie locale dit la SDC
Par: Le Courrier

La Société de développement commercial centre-ville de Saint-­Hyacinthe (SDC) tient à saluer le travail colossal effectué par la Ville de Saint-Hyacinthe dans le dossier de la relance du tourisme d’affaires de notre ville.

Publicité
Activer le son

Les deux dernières années nous ont ­démontré à quel point ce secteur ­économique est névralgique pour notre économie locale, rappelle l’organisme. C’est avec conviction que la SDC appuie donc le conseil municipal dans sa ­démarche de doter Saint-­Hyacinthe d’un centre de congrès ­distinctif et adapté aux besoins actuels du marché.

« Il ne faut pas le nier, la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs en 2013 a eu des ­répercussions économiques ­importantes sur le territoire de ­Saint-Hyacinthe. Sans créer de ­fermeture directe de commerce ou de restaurant au centre-ville, nous pouvons tout de même constater qu’il y a, depuis deux ans, une baisse ­d’achalandage indéniable reliée à cette diminution du tourisme d’affaires sur notre ­territoire. Nombreux étaient les congressistes et les visiteurs qui ­venaient ­découvrir notre splendide centre-ville pour partager un repas dans nos restaurants, ou pour faire quelques découvertes dans nos ­boutiques spécialisées. Le conseil ­d’administration de la SDC ­perçoit la construction prochaine d’un nouveau centre des congrès comme le catalyseur qui relancera un maillon très important de l’économie », de ­mentionner le président de la SDC, François Grisé.

Depuis maintenant plus de 30 ans, la SDC agit à titre d’acteur économique­ ­important au sein de la collectivité ­maskoutaine. Avec plus de 260 membres commerçants et professionnels, la SDC est régulièrement appelée à ­travailler avec les intervenants du milieu afin de maintenir et surtout développer notre ville. « La construction d’un ­nouveau centre des congrès à Saint-­Hyacinthe est certainement un projet collectif qui ­permet à la Ville de démontrer son ­leadership. Je suis confiant que nous ­redeviendrons à ­nouveau l’un des pôles majeurs du ­tourisme d’affaires au ­Québec », de conclure M. Grisé.

Le centre-villeaffiche sa solidarité

image