20 octobre 2011
Un locataire s’improvise pompier
Par: Le Courrier

Un locataire à l’affût est intervenu, vendredi soir, pour éteindre un incendie qui avait pris naissance dans l’appartement situé tout juste au-dessous du sien, dans un édifice de 30 logements de la rue Saint-Antoine, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

L’homme a été alerté par des passants qui ont aperçu l’incendie depuis la rue en début de nuit.

Le vaillant locataire aurait alors défoncé la porte de l’appartement où l’incendie faisait rage, puis aurait aspergé les flammes avec de l’eau à plusieurs reprises à l’aide d’une poubelle trouvée sur place. À leur arrivée, les pompiers ont procédé à l’évacuation du bâtiment et complété le travail déjà bien amorcé par ce pompier volontaire. « L’intervention du voisin a permis de limiter l’incendie et les risques de propagation », a confirmé le responsable de la prévention du service de Sécurité incendie de la Ville de Saint-Hyacinthe, Jean-Robert Choquette.Un mégot de cigarette pourrait être à l’origine du brasier, qui a pris naissance sur un futon. Les dommages, surtout causés par l’eau, sont évalués à 35 000 $. « L’eau utilisée par les pompiers s’est infiltrée. Il y a donc des dommages chez les voisins du dessous, notamment à l’animalerie qui se situe dans le même édifice », a noté M. Choquette. Au cours de l’évacuation, les pompiers ont fait appel aux policiers après avoir repéré des stupéfiants dans un logement. La Sûreté du Québec a saisi les substances illicites ainsi que divers objets servant à sa préparation. -30-

image