1 novembre 2012
Hockey junior AAA
Un match animal contre les Loups
Par: Maxime Prévost Durand
La table était mise pour que Kevin Bergeron porte l'avance des siens à 4-2, mais le gardien des Braves de Valleyfield a été en mesure de réaliser l'arrêt dans un geste desespéré.

La table était mise pour que Kevin Bergeron porte l'avance des siens à 4-2, mais le gardien des Braves de Valleyfield a été en mesure de réaliser l'arrêt dans un geste desespéré.

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont mérité deux points sur une possibilité de quatre cette fin de semaine, alors qu’ils ont triomphé à la maison et peiné sur la route. Dans les deux cas, l’intensité a été à son comble.

Le 28 octobre, la troupe de Stéphane Donais a fait le voyage jusqu’à La Tuque pour y affronter les Loups. Le jeu robuste a surtout retenu l’attention dans cette rencontre entre les deux équipes qui occupent le bas de la division David Perron.

Pas moins de 96 minutes de pénalités ont été décernées au cours de ce duel. Une vingtaine de minutes pour rudesse, une bataille, conduite antisportive et extrême inconduite expliquent un total aussi élevé.Les Loups ont ouvert la marque en début de première période par l’entremise du 11 e but de Maxime Lévesque. Avant la mi-période au deuxième vingt, l’équipe locale a doublé son avance grâce à Olivier Croteau. À partir de ce moment, la frustration et les esprits se sont échauffés. Avant ce deuxième but, seulement huit minutes de pénalités avaient été décernées au total.Seul Guillaume Côté, des Lauréats, a été en mesure de battre le gardien adverse à mi-chemin en troisième période. Les Loups ont été en mesure de conserver leur avance d’un but jusqu’à la fin.

Victoire avant le voyage

Le 26 octobre, les Lauréats ont reçu la visite d’une des pires formations de la ligue junior AAA jusqu’à maintenant, les Braves de Valleyfield. L’occasion était belle pour l’équipe maskoutaine et elle l’a saisie. Bien que les choses n’aient pas été simples, les Lauréats ont remporté la partie par la marque de 5 à 3.

« On a eu une bonne réunion au courant de la semaine dernière. On a parlé du manque de constance. Cette victoire fait du bien », a affirmé l’entraîneur Stéphane Donais après la rencontre de vendredi.La lumière rouge s’est allumée pour la première fois grâce au tir dans la partie supérieure du petit attaquant des Lauréats, Hugo Vincent, posté dans l’enclave. Le jeu avait été orchestré par Kevin Bergeron derrière la cage adverse. Il a entendu le bon moment pour remettre à Vincent, laissé seul devant le gardien des Braves.Les visiteurs ont été en mesure de créer l’égalité avant la fin du premier tiers. Un tir de la ligne bleue habilement dévié au passage a trompé la vigilance de Julien Giroux.En deuxième, les Lauréats ont inscrit deux filets, tous deux une gracieuseté d’Alexis Guilbault. Pour le but donnant une avance de 3-1 à son équipe, le numéro 10 des Lauréats a soutiré la rondelle au défenseur des Braves pour filer seul devant le gardien. Une feinte et le tour était joué. Il n’a eu qu’à glisser la rondelle sous ses jambières.Alors que le pointage s’était resserré à 3-2, Kevin Bergeron a eu une chance en or en milieu de troisième période. Il a pu s’échapper et se retrouver seul devant Alexandre Véronneau, comme l’avait fait Alexis Guilbault un peu plus tôt. Il n’a pas eu la même veine. Bien qu’il ait totalement déjoué le gardien, ce dernier a réussi à soulever la jambière droite pour le priver d’un but pratiquement assuré.Comme on le voit fréquemment au hockey, cet arrêt plus qu’important a relancé immédiatement l’attaque de Valleyfield. Samuel Lachance a compté quelques secondes plus tard pour créer l’impasse.Avec un peu moins de cinq minutes à faire à la rencontre, les Braves se sont retrouvés en désavantage numérique, jouant à 5 contre 3. Les Lauréats n’ont pas raté pareille occasion pour s’assurer de la victoire. Le défenseur David Marcotte a inscrit son premier but cette saison sur un tir puissant de la pointe. Kevin Bergeron a également marqué avant la fin du match.Les Lauréats seront en action demain soir du côté de Granby pour y affronter les puissants Inouks et reviendront au Stade L.-P.-Gaucher dimanche en après-midi dans un duel les opposant aux Cougars de Sherbrooke.

image