14 juin 2012
Nouveau record pour l'ÉPSH
Un mécanicien en or
Par: Le Courrier

Alexandre Angers, un élève en mécanique automobile à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe (ÉPSH), a décroché la médaille d’or du concours Skills/Compétences Canada de la relève dans les métiers spécialisés.

Alexandre a été sacré champion au terme de douze épreuves d’une heure qui permettaient aux juges d’évaluer les compétences des candidats dans les volets moteur, transmission, suspension, freins, électricité et rendement moteur d’un véhicule automobile.

En vue de la compétition, qui se tenait du 13 au 16 mai, à Edmonton, Alexandre n’avait rien laissé au hasard, se préparant avec détermination en compagnie de ses entraîneurs, les enseignants Luc Malo et Marc Tanguay. Soirées et fins de semaine, ils se retrouvaient dans l’atelier mécanique de l’école professionnelle. « On ne savait pas à quoi s’attendre exactement lors de la compétition, alors on a fait de tout : prise de mesure, démontage et remontage, simulation de plaintes de clients. Pour moi c’est de l’expérience et des connaissances supplémentaires. C’était comme avoir des cours privés », raconte le jeune homme, bien humblement.À seulement 19 ans, l’avenir est plus que prometteur pour l’apprenti mécanicien. Pourtant, rien ne le destinait à une carrière dans ce domaine il y a deux ans à peine.Après un essai infructueux dans un atelier de carrosserie, Alexandre « un peu découragé » s’était inscrit à contrecoeur au cégep. « La mécanique automobile m’intéressait, mais je pensais qu’on devait déjà s’y connaître pour pouvoir faire le programme, alors que ce n’est pas le cas du tout. Au contraire, en arrivant ici sans expérience, j’étais complètement disposé à apprendre selon les exigences des enseignants », se réjouit-il aujourd’hui, heureux d’avoir fait le saut.Alexandre rêve désormais d’ouvrir un jour son garage, mais il souhaite d’abord acquérir plus d’expérience auprès de mécaniciens bien établis. Et après un tel succès pancanadien, ce ne sont pas les offres qui manquent! « Ce que je veux surtout, c’est de toucher à tout. J’aime travailler sur des choses différentes tous les jours et c’est ce qui a fait ma force, je crois, pendant le concours. Je n’étais pas spécialisé dans rien, mais j’étais capable de tout faire et de bien le faire. »

Record

Avec une récolte de sept médailles au niveau provincial et canadien, la délégation 2012 de l’ÉPSH aux Olympiades de la formation professionnelle et technique a établi un nouveau standard pour l’établissement.

« À la compétition provinciale, six des sept candidats avaient récolté des médailles, ce qui constituait d’ores et déjà un record pour la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe à ce concours », a expliqué Jacques St-Amand, dévoué chef de mission de l’ÉPSH, qui ne tarissait pas d’éloges envers les participants et leurs entraîneurs.Seul Alexandre Angers a pu poursuivre au niveau canadien, les métiers des autres méritants provinciaux n’étant pas représentés à cette compétition.

image