12 juillet 2018
Un nouveau défi pour Mario Pouliot
Par: Maxime Prévost Durand
Après quatre saisons avec le Titan d’Acadie-Bathurst, Mario Pouliot se joindra aux Huskies de Rouyn-Noranda où il occupera pour la première fois la double fonction d’entraîneur-chef et de directeur général. Photo Vincent Éthier - LHJMQ

Après quatre saisons avec le Titan d’Acadie-Bathurst, Mario Pouliot se joindra aux Huskies de Rouyn-Noranda où il occupera pour la première fois la double fonction d’entraîneur-chef et de directeur général. Photo Vincent Éthier - LHJMQ

Fort d’une conquête de la Coupe Memorial avec le Titan d’Acadie-Bathurst, l’entraîneur maskoutain Mario Pouliot relèvera un nouveau défi la saison prochaine en se joignant aux Huskies de Rouyn-Noranda, où il aura la double fonction d’entraîneur-chef et de directeur général.

Publicité
Activer le son

Il s’agira pour lui d’un retour avec la formation de l’Abitibi, puisque c’est là qu’il a fait ses premières armes dans la LHJMQ en 2009 comme entraîneur adjoint. Après un saut avec le Drakkar de Baie-Comeau, où il a été entraîneur-chef entre 2010 et 2012, il était retourné avec les Huskies comme adjoint pour une autre saison, avant de se joindre au Titan.

Tout s’est bousculé rapidement dans son cas, alors que rien ne laissait présager qu’il quitterait le club du Nouveau-Brunswick après qu’il eut soulevé successivement la Coupe du Président et la Coupe Memorial ce printemps.

Les Huskies, dont l’entraîneur Gilles Bouchard venait d’accepter un poste avec le club-école du Lightning de Tampa Bay, ont demandé au Titan la permission de parler avec le Maskoutain de 54 ans la semaine dernière. Pouliot s’est rendu en Abitibi pour rencontrer Jacques Blais, le président des Huskies, et en moins de deux jours, il était convenu que le Maskoutain de 54 ans s’amènerait à la barre de la formation de Rouyn-Noranda.

Ce sera la première fois que Mario Pouliot occupera un rôle de directeur général avec une équipe, un défi qu’il souhaitait relever à court terme.

Lors de l’annonce de son embauche avec les Huskies, l’entraîneur a souligné le lien particulier qu’il entretient avec cette équipe, celle qui lui a donné sa première chance dans la LHJMQ. On se souviendra que son fils, Raphaël, a également été dépisteur en chef des Huskies avant d’être embauché par les Golden Knights de Las Vegas en 2016.

Avec le Titan, Mario Pouliot a contribué à la reconstruction d’une équipe qui se trouvait dans les bas-fonds du classement de la LHJMQ pour l’amener jusqu’au sommet du circuit de hockey junior canadien. Au total, il y aura passé quatre saisons. 

image