21 janvier 2021
Un nouveau directeur à l’urbanisme… et à l’environnement
Par: Rémi Léonard

François Handfield. Photo gracieuseté

La Ville de Saint-Hyacinthe a arrêté son choix sur un nouveau directeur pour son Service de l’urbanisme et de l’environnement.

Publicité
Activer le son

Il s’agit de François Handfield, qui était jusqu’à récemment directeur général et greffier à la Ville de Contrecœur. Il occupait ce poste depuis cinq ans, selon son profil LinkedIn. Il a auparavant été directeur général adjoint et directeur du Service de l’aménagement du territoire pour cette Municipalité, où il a passé l’essentiel de sa carrière de 1987 à 2020, hormis un intermède de deux ans au privé.

Urbaniste de formation, M. Handfield aspirait à revenir davantage vers ce domaine, ce qui explique entre autres son intérêt pour le poste à Saint-Hyacinthe, a indiqué au COURRIER le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau. Le maire Claude Corbeil, qui a siégé au comité de sélection, a également affirmé que le candidat avait tout de suite fait une bonne impression en entrevue et qu’il se démarquait par son expérience combinée en urbanisme et en gestion.

Lors de l’annonce de son embauche, à la séance du conseil de ce lundi, la conseillère Claire Gagné n’a pas manqué de louer son « leadership participatif, son humanisme et sa vivacité ». La présidente du comité consultatif d’urbanisme a également souligné que M. Handfield arrivait à un « moment crucial » pour le Service, qui vient effectivement d’être restructuré pour y ajouter davantage de ressources.

Autre changement important, l’ancienne division environnement se retrouve dorénavant intégrée à même le Service, comme son nouveau nom l’indique. M. Handfield aura donc notamment la responsabilité de mettre en œuvre le nouveau Plan de développement durable de la Ville, dont il sera le « gardien », a évoqué Mme Gagné. Le nouveau directeur aura ainsi « beaucoup de latitude » pour mener à bien cette transformation, a-t-elle ajouté.

Par son expérience, il pourra également « coacher » efficacement la jeune équipe à l’urbanisme, a aussi ajouté le maire Corbeil. Ces derniers ont d’ailleurs « gardé le fort » dans les mois précédents en l’absence de direction générale, a remercié la conseillère Gagné.

François Handfield se joindra officiellement à la Ville le 1er février. Son salaire annuel est fixé à 116 000 $.

image