25 mai 2017
Institut de technologie agroalimentaire
Un nouveau jardin-école prend racine
Par: Jean-Luc Lorry
Les finissants du programme de paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) sont fiers de présenter le jardin-école L’Intemporel.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les finissants du programme de paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) sont fiers de présenter le jardin-école L’Intemporel. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les finissants du programme de paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) ont créé cette année un jardin-école symbolisant le temps.

Publicité
Activer le son

Habituellement aménagé dans l’enceinte du Jardin Daniel A. Séguin, ce jardin-école a pris racine sur le site du campus de l’ITA.

Ces derniers mois, les 13 étudiants de ce programme ont travaillé d’arrache- pied pour faire sortir de terre ce 13e jardin-école.

« Cela fait trois ans que nous travaillons à la conception de ce jardin dont le thème nous a été donné par nos professeurs en première année. Nous avons commencé à réaliser ce jardin cet automne », indique Judith Desrochers, étudiante en 3ème année du programme PCHO. 

Le thème de ce jardin urbain est le temps d’où son nom L’Intemporel. Ainsi un sentier pédestre est appelé L’espace-temps, la partie centrale a été nommée le Cadran et les bacs de végétaux installés entre les bâtisses des vélogares deviennent les Unités. 

Au sein de l’aire de repos du jardin, la Sphère de vie, on a installé des bancs recyclés et modernisés avec des tables en fer recouvertes de planches de cèdre rouge. 

Une imposante sphère en béton d’un diamètre de 32 pouces a été placée à l’entrée de ce point de rencontre et permet des jeux géométriques intéressants. Au total, 120 plantes différentes donnent vie à ce jardin. 

Pour créer ce jardin d’une superficie de 1200 mètres carrés, les étudiants de 3ème année ont pu compter sur un solide coup de main des élèves de 1re et 2ème année du programme PCHO. 

Ce projet ne pourrait se concrétiser sans le soutien d’une cinquantaine de donateurs, dont de nombreuses entreprises œuvrant dans le secteur horticole.

Les finissants 2017 du programme PCHO sont Brigitte G. Bélanger, Patrice Charté, Judith Desrochers, Camille Dozois, Line Ducharme, Léa Jacob, Évelyne Lalancette, Michael Leblanc, Jean-François Lupien, Ariane Perreault, Samuel Roy, Gabriel Talbot et Jonathan Turcotte.

image