14 octobre 2021
Saint-Bernard-de-Michaudville
Un nouveau maire après 26 ans de continuité
Par: Laurent Théoret

Guy Robert et Emmanuelle Bagg brigueront la mairie de Saint-Bernard-de-Michaudville le 7 novembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Municipalité de Saint-Bernard-de-Michaudville verra son conseil municipal changer quelque peu le 7 novembre lors des élections municipales. Francine Morin, mairesse depuis 26 ans, laissera sa place à la conseillère Emmanuelle Bagg ou au conseiller Guy Robert.
Publicité
Activer le son

La candidate Emmanuelle Bagg, adjointe administrative de métier, siège au conseil de la petite Municipalité depuis huit ans maintenant. Elle veut devenir mairesse pour donner une voix supplémentaire aux gens en les représentant à un niveau supérieur. Depuis plusieurs années, elle s’est impliquée dans plusieurs organisations. En 20 ans, elle a siégé au conseil d’établissement scolaire de l’école aux Quatre-Vents et à celui de la polyvalente Hyacinthe-Delorme, elle a été membre de comités de parents et elle a été impliquée au niveau de la direction de la Caisse Desjardins.

Pour sa part, le candidat Guy Robert œuvre au conseil depuis 16 ans. Il se dit assez informé des dossiers pour bien prendre la relève comme maire de la Municipalité. Guy Robert est un agriculteur et il a vécu une bonne partie de sa vie à Saint-Bernard. Dans une autre vie, il a occupé des postes comme représentant et en vente, en plus de faire beaucoup de bénévolat.

Comme candidate à la mairie, Emmanuelle Bagg souhaite continuer le développement de la municipalité. Elle compte s’attarder dès que possible sur le cas des routes, qui se trouvent en très mauvais état. « Je veux vraiment agir comme un gouvernement de proximité. Je veux mettre des projets de l’avant pour que les gens continuent de s’impliquer dans la municipalité », commente Mme Bagg. Elle souhaite aussi poursuivre les réflexions sur la réfection ou la construction d’un chalet aux loisirs, conditionnelle à l’obtention de subventions.

S’il est élu maire, les routes seront une priorité pour Guy Robert. « C’est vrai que, pendant un certain temps, nous ne nous sommes pas attardés à l’état de nos routes, mais aujourd’hui, il ne faut plus laisser ce dossier de côté », affirme-t-il. Il portera aussi une attention particulière aux multiples demandes des loisirs, mais il n’y aura pas de grande réforme majeure dans la municipalité. « Les loisirs ont besoin d’un nouveau pavillon, mais l’installation des jeux d’eau serait un plus pour la municipalité. Les jeunes familles pourraient en profiter. Le projet a déjà été dans les plans, mais il est resté sur la planche à dessin », dévoile Guy Robert.

Pour Emmanuelle Bagg, sa présence et sa disponibilité font en sorte que les gens viennent plus souvent lui parler et elle croit que c’est ce qui pourrait faire la différence le 7 novembre. Guy Robert estime pour sa part avoir l’appui de plusieurs personnes à travers la municipalité et se sent en pleine confiance. Pour les deux candidats, il est très important que la bonne collaboration avec les autres membres du conseil se poursuive pour le bien de la Municipalité.

image