10 décembre 2020
Un nouveau programme de formations pour l’industrie alimentaire
Par: Le Courrier

Anne Toutant, experte-conseil en formation de Parcours Formation, et Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole. Photo François Larivière

Saint-Hyacinthe Technopole et Parcours Formation ont annoncé le lancement d’un nouveau programme de formations destinées aux travailleurs et futurs travailleurs du secteur de la transformation alimentaire. Il s’agit d’une initiative qui vise à supporter les entreprises de la filière agroalimentaire dans leurs efforts de recrutement de main-d’œuvre et qui s’inscrit dans le plan de relance économique mis en place par Saint-Hyacinthe Technopole.

Publicité
Activer le son

Le programme propose une quinzaine de formations offertes à la carte et qui couvrent différents aspects du travail d’un journalier de l’industrie alimentaire comme les opérations, l’hygiène et la salubrité, la sécurité et la conduite de chariots élévateurs. D’une durée variant de 4 à 18 heures, ces formations permettront à leurs participants d’acquérir, selon les besoins spécifiques des entreprises, certaines compétences requises par l’industrie.

La plupart des formations seront offertes à distance et certaines permettront l’obtention d’une certification officielle. Les entreprises qui auront recours à l’une ou l’autre de ces formations pour leurs employés ou leurs nouvelles recrues pourront bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 70 % de leurs coûts. Ce support sera offert grâce à la contribution financière de TransformAction, du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec et de Service Québec.

« Le portrait de la situation économique qui a été dressé cet automne par Saint-Hyacinthe Technopole nous a permis de constater que, malgré la pandémie, près des trois quarts des entreprises manufacturières du territoire ont toujours des problématiques de recrutement de main-d’œuvre. La proportion est encore plus grande chez les entreprises du secteur agroalimentaire qui ont presque toutes identifié le recrutement et la rétention d’employés comme un enjeu majeur de développement sur lequel les acteurs économiques devaient s’attaquer. La mise en place de ce programme se veut une réponse à cette demande », a précisé Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole.

C’est Parcours Formation, l’organisme de services aux entreprises du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, qui a mis sur pied les différentes formations offertes dans le cadre de ce programme et qui en coordonnera l’application.

« Les différentes formations que nous avons élaborées visent à orienter et bien intégrer les travailleurs pour occuper des emplois en usine alimentaire. En effet, ce type d’entreprises comporte des particularités qui doivent être minimalement comprises afin d’assurer la sécurité alimentaire des produits qui y sont fabriqués. Elles permettront aux entreprises agroalimentaires du territoire d’ajouter rapidement à leur équipe de nouveaux travailleurs mieux outillés pour œuvrer dans ce secteur », a ajouté Anne Toutant, experte-conseil en formation de cet organisme.

Les détails sur ce programme et sur les différentes formations offertes sont disponibles sur l’onglet Industrie du site Internet de Saint-Hyacinthe Technopole à l’adresse st-hyacinthetechnopole.com. Les places disponibles étant limitées, les entreprises intéressées à y participer sont invitées à contacter Parcours Formation au 450 771-1225 ou leur conseiller chez Saint-Hyacinthe Technopole au 450 774-9000.

image