27 septembre 2012
Infiniti JX 2013
Un nouveau véhicule familial
Par: Marc Bouchard

Infiniti s’est fait une renommée en créant des multisegments de style. Le grand QX, le moderne FX ou le petit JX en sont des exemples probants. Il ne manquait que la version intermédiaire et familiale pour compléter la gamme, ce que le JX vient remplir pour 2013.

publicité

Tout aussi racé que les autres membres de la famille, il en reprend les grandes qualités, abandonnant au passage quelques défauts. Une bonne nouvelle pour les amateurs de véhicules familiaux de luxe.

Malgré ses prétentions de véhicule familial, le JX n’a rien d’une minifourgonnette. Il offre quatre portières traditionnelles et avec ses lignes au penchant sportif et luxueux, il vient confirmer son style moderne. Difficile à manquer, la signature d’Infiniti par la calandre est très imposante et toute de chrome (on en retrouve aussi beaucoup en bas des portières, ce qui rend la voiture un peu plus clinquante qu’on le souhaiterait). Le design de la fenêtre au niveau de la troisième banquette est également très joli et différent de ce qu’on voit chez un bon nombre de constructeurs.

Une luxueuse et confortable route

Il a été désigné comme étant le meilleur de sa catégorie en termes de volume intérieur et je n’ai, certes, aucune objection à cela. Le JX est très spacieux et c’est d’ailleurs étonnant d’y voir tout l’espace disponible pour les jambes et la tête, et ce, même pour un adulte installé à la troisième banquette (volume total de l’habitacle : 4 242 L).

En fait, les ingénieurs de chez Infiniti ont voulu offrir aux familles ce qu’elles désiraient. Ceci faisait donc allusion à l’espace et à l’économie d’essence dans un véhicule luxueux, sécuritaire et maniable. Bien qu’il soit maniable et qu’avec les nombreuses technologies intégrées, dont la caméra de marche arrière, le système d’avertissement d’angles morts et en nouveauté, le système de détection des collisions arrière (les freins peuvent s’appliquer automatiquement s’ils détectent quelque chose derrière le véhicule) et autres technologies de ce genre (contrôle de la vitesse, détection, freinage, etc.), le JX a tout de même des dimensions imposantes. Il faut donc faire appel à un peu de délicatesse pour le placer où l’on veut. Le JX n’est offert qu’en une seule version, mais le client peut choisir entre cinq groupes d’options dépendamment s’il préfère davantage le confort, les technologies, comme la navigation, ou autre. Néanmoins, ce véhicule est très bien équipé de série et comprend en matière de confort des sièges chauffants (en option pour la deuxième rangée) garnis de cuir avec huit et six réglages électriques pour le conducteur et le passager. L’accoudoir est assez large pour que les deux passagers avant soient confortables, le toit ouvrant électrique, le volant gainé de cuir, le régulateur de vitesse, le démarrage avec bouton-poussoir, le régulateur automatique de l’air trizones et les pratiques huit portes-gobelets sont également de série. Afin de transporter de gros objets, la deuxième banquette se rabat dans un format 60/40 et la troisième en 50/50. Dans un ordre d’idées plus technologique, la radio satellite, les ports USB, AUX, MP3 et les quatre prises de 12V sont de série. La technologie mains libres Bluetooth l’est également et bon nombre de commandes sont montées au volant. Puis, à l’arrière, les enfants seront heureux et les deux écrans de sept pouces pouvant diffuser deux films différents les empêcheront probablement de poser la fameuse question; « maman, papa, est-ce qu’on arrive bientôt? »

Économie d’essence rime avec CVT

Sous le capot du JX se retrouve un moteur assez puissant pour transporter sans problème sa lourde carapace. Son groupe motopropulseur, un seul disponible pour le moment, est donc muni d’un moteur V6 de 3,5 litres pouvant atteindre un maximum de 265 chevaux et de 248 lb-pi. À ce système est couplée une transmission à variation continue (CVT) qui fait d’ailleurs son entrée chez Infiniti, le JX est le premier à en posséder une de ce genre.

Également, le JX offre la possibilité de plusieurs modes de conduite, dont Standard, Sport, Neige et Éco. Lorsque le mode Éco est enclenché, la pédale d’accélération l’est aussi, dans le sens où le pied doit appuyer plus fort pour des manoeuvres d’accélération ou pour toute autre manoeuvre moins « éco ». C’est un système intéressant pour aider à avoir une conduite plus « verte ». Le JX est aussi muni de la traction intégrale intelligente d’Infiniti et possède une capacité de remorquage de 3 500 lb. Finalement, Infiniti vient rejoindre directement les familles avec un véhicule haut de gamme offrant espace, confort et commodités. Il fera son arrivée chez les concessionnaires plus tard cette année et deviendra rapidement un vif compétiteur à l’Acura MDX.

Pour :

– Tenue de route – Consommation d’essence – Nombreuses technologies intégrées

Contre :

– Visibilité limitée – Beaucoup de technologies, trop de technologies? – Groupes d’options dispendieux

Fiche technique :

Moteur : V6 3.5 l Puissance : 265 ch à 6400 tr-min Couple : 248 li-pi à 4400 tr-min Rouage : intégral Transmission : boîte à variation continue Freins : disques aux 4 roues Consommation affichée : 11,5 L/100 km en ville 8,5 L/100 km sur l’autoroute Prix du modèle à l’essai : 44 900 $

image