28 novembre 2013
Un One Night avec le Michaël Music Big Band
Par: Le Courrier
Influencé par Michael Bublé, Josh Groban et les grands « big band » des années 50, Michaël promet une soirée dynamique en ramenant son public à l'époque de Frank Sinatra et Dean Martin.

Influencé par Michael Bublé, Josh Groban et les grands « big band » des années 50, Michaël promet une soirée dynamique en ramenant son public à l'époque de Frank Sinatra et Dean Martin.

Le Michaël Music Big Band vous invite à revivre une soirée digne des grands spectacles de l’époque de Frank Sinatra. Le samedi 7 décembre à 20 h, le Centre des arts Juliette-Lassonde sera l’hôte de l’ensemble composé de 16 musiciens qui vous interprétera, dans une ambiance dynamique et complice, les plus grands classiques des années 50 avec le spectacle One Night.

Publicité
Activer le son

Michaël Girard a fait le grand saut en 2011 lorsqu’il s’est lancé dans le projet du « Big Band ». L’artiste formé en chant classique dit s’être toujours intéressé à l’univers musical de style crooner. One Night permet au public de redécouvrir le chanteur originaire du Saguenay?Lac-Saint-Jean d’abord identifié à la pop lyrique.

« J’ai toujours eu une grande curiosité face à cette époque qui regroupe d’assez grands interprètes et c’est principalement l’influence de Michael Bublé qui m’a permis de les redécouvrir, s’est livré le chanteur. Je suis, au départ, un interprète. Oui je compose, mais en tant qu’interprète, j’adore toucher à différents styles et répertoires. C’est un spectacle et un univers où je m’amuse énormément! »Ce spectacle, qui fait suite à la sortie de l’album La belle vie paru en août 2012, est l’élément qui confirme le passage du chanteur au style crooner. Rien de bien inquiétant, selon le chanteur, pour son public qui ne sera pas nécessairement déstabilisé par ce changement. Ce n’est, en fait, qu’« une autre facette de ma personnalité que je fais découvrir ».En passant de Dean Martin à Fank Sinatra, Michaël a adapté quelques morceaux de l’anglais au français. Sans trop déstabiliser le spectateur, certaines versions d’époque n’auront nécessité que quelques modifications.« Une multitude de chansons s’offrent à nous quand on fait un album de reprises. On fait des trouvailles, comme on redécouvre certains morceaux, alors on peut se permettre d’agrandir notre répertoire quand on fait une tournée. Dans une proportion d’environ 60 pour cent anglophone et 40 pour cent francophone, le public est très réceptif puisque ce sont des succès que nous sommes habitués d’entendre, bref, on souhaite faire passer du bon temps à nos spectateurs », s’est-il exprimé.

Sur la table

Le projet d’un nouvel album en 2014 est déjà pratiquement fixé pour l’artiste qui travaille actuellement à la recherche de matériel. De plus, une collaboration spéciale vient tout juste d’être confirmée entre Marc-André Fortin et Jérôme Couture pour un concert-bénéfice au profit de la Dystromarche Montérégie dont Michaël est le porte-parole.Pour l’instant, procurez-vous des billets pour le concert du samedi 7 décembre à la billetterie du Centre des arts via le www.centredesarts.com ou par téléphone au 450 778-3388.

image