6 octobre 2016
Saint-Hyacinthe Technopole
Un plan stratégique 2017-2019
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo dans l’ordre habituel, Bernard Forget, président du conseil d’administration de Saint-Hyacinthe Technopole; André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo dans l’ordre habituel, Bernard Forget, président du conseil d’administration de Saint-Hyacinthe Technopole; André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Saint-Hyacinthe Technopole a défini onze orientations stratégies qui guideront ses actions en matière de développement économique sur le territoire de la ville de Saint-Hyacinthe pour les trois prochaines années.

Le plan stratégique mis en place touche l’ensemble des champs d’intervention de cette corporation privée soient l’industrie, le commerce et le tourisme.

« Ce plan a été réalisé dans un contexte global où la compétition est féroce entre les différents pôles d’affaires et touristiques régionaux, nationaux et internationaux et où les investissements sont de plus en plus importants et mobiles », a indiqué André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole. 

Parmi les stratégies élaborées par l’organisme, on souhaite : cibler, prospecter et attirer de nouvelles entreprises, optimiser le parc immobilier de Saint-Hyacinthe Technopole et positionner la grande région de Saint-Hyacinthe comme destination touristique.

L’organisme s’est fixé également onze cibles jugées réalistes et ambitieuses. Sur une base annuelle, on vise entre autres, le maintien d’un niveau d’investissement manufacturier de 150 M$, la création de 500 nouveaux emplois manufacturiers et accueillir 80 congrès et événements de 40 nuitées et plus dans la région. 

Pour établir ce plan, Saint-Hyacinthe Technopole a dressé un portrait de la région et de ses perspectives économiques. « Nous avons une faible croissance économique, un vieillissement de la population et un surplus de l’offre commercial », a fait observer M. Barnabé.

« Nous devons composer avec une pénurie d’espaces industriels puisque nous sommes entourés des plus belles terres agricoles du Québec. C’est un défi auquel nous sommes confrontés », a-t-il poursuivi.

Accompagné du président de Saint-Hyacinthe Technopole, Bernard Forget, André Barnabé a présenté en détail ce plan stratégique devant des représentants du milieu d’affaires dans un auditorium de la Faculté de médecine vétérinaire.

« Notre plan est audacieux et propose une voie originale et innovante vers la création de richesses économique et sociale pour notre milieu de même que la création d’emplois de qualité autant pour le secteur du tourisme que des secteurs du commerce et de l’industrie », a conclu M. Forget. 

image