4 juin 2015
Un plongeon dans l’univers du cirque pour la nouvelle campagne Web destinée aux jeunes travailleurs
Par: Le Courrier

À l’approche de l’été, plusieurs jeunes feront leur entrée sur le marché du travail, souvent pour la première fois. La CSST vient de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation sur le Web et dans les médias sociaux destinée à ces jeunes travailleurs, plus particulièrement les 15 à 18 ans, plus à risque de subir des accidents du travail.

publicité

La publicité de 30 secondes, qui se déroule dans l’univers du cirque, illustre la métaphore de se lancer dans le vide, une sensation que les jeunes peuvent éprouver lorsqu’ils commencent un nouvel emploi. Le message véhiculé : « Peu importe ton emploi, n’aie pas peur de poser des questions ».

Une vidéo virale et 1 500 $ en prix à gagner

Pour capter l’attention des jeunes, la CSST mise sur l’humour et l’exagération. La publicité, qui sera largement diffusée sur le Web au cours des quatre prochaines semaines, montre une jeune fille, Laurence, qui doit effectuer un numéro de trapèze dans le cadre d’un premier emploi, disons-le, très improbable. On peut visionner la vidéo au demandeuneformation.com.

À la publicité s’ajoute un concours, qui sera en ligne jusqu’au 31 août et dans le cadre duquel les jeunes sont invités à tester leurs connaissances sur la santé et la sécurité du travail. Les participants courent la chance de remporter l’un des trois prix en argent de 500 $.

Chaque jour, au Québec, 29 jeunes sont victimes d’un accident du travail. En 2014, ce sont six jeunes qui ont perdu la vie au travail. Uniquement dans la région de la Yamaska, la CSST a recensé pour la même année plus de 550 accidents chez les 24 ans et moins. Des drames qui auraient pu être évités et qui ont des conséquences non seulement sur le jeune lui-même, mais aussi sur sa famille, ses amis, son employeur ainsi que toute la société.

Malgré ce sombre portrait, le bilan des accidents du travail chez les jeunes tend à s’améliorer, grâce aux efforts déployés par les milieux de travail, de concert avec la CSST et ses partenaires. Il demeure toutefois qu’une attention particulière doit être portée à ce groupe de travailleurs particulièrement vulnérable. Se retrouvant plus souvent qu’autrement dans la position de « nouvel employé », les jeunes sont plus à risque de subir un accident du travail, car ils changent fréquemment d’emploi et font souvent face à un cumul de contraintes, telles que des horaires irréguliers ou un travail répétitif.

Rappelons par ailleurs que l’employeur a l’obligation de former et de superviser ses nouveaux travailleurs, même lorsqu’il s’agit d’emplois de courte durée.

Des activités de sensibilisation gratuites pour les jeunes travailleurs

Parallèlement à sa nouvelle campagne de sensibilisation, la CSST remet en service, pour le quatorzième été d’affilée, son Escouade jeunesse. Dans le but de sensibiliser les jeunes travailleurs à l’importance de la prévention, 18 équipes sont déployées dans toutes les régions du Québec. En équipes de deux, les membres de l’Escouade se déplacent dans les entreprises, sur rendez-vous, pour animer une activité de sensibilisation. Au programme : les droits et les obligations tant des travailleurs que de leur employeur en matière de santé et de sécurité du travail ainsi que les risques liés au travail et les mesures de prévention.

Cette année encore, plus de 20 000 jeunes seront rencontrés par l’Escouade jeunesse. La CSST souhaite ainsi développer une culture de la prévention durable dans les milieux où évoluent les jeunes et contribuer à diminuer le nombre de lésions chez les 24 ans et moins.

Pour plus d’information sur la prévention des accidents du travail chez les jeunes, visitez le site Web www.jeunesautravail.com.

image