24 mai 2018
Enquêtes pour vol et fraude
Un pompier dans l’eau chaude
Par: Olivier Dénommée
Martin Bienvenue

Martin Bienvenue

De graves allégations viseraient le Maskoutain Martin Bienvenue, qu’on soupçonne d’avoir dérobé d’importantes sommes d’argent à une entreprise de Longueuil et au syndicat des pompiers de Saint-Hyacinthe, dont il est le président.

publicité

Face à de telles allégations, la Ville de Saint-Hyacinthe a décidé de suspendre sans solde son pompier à temps partiel lors de la séance du conseil municipal de mardi. « Devant les rapports accablants, le conseil est forcé d’agir ainsi », a exprimé le conseiller Pierre Thériault au moment de lire la résolution. L’application de la sanction est immédiate, « le temps de faire la lumière sur les allégations », a-t-il ajouté sans plus de détails.

Selon nos informations, M. Bienvenue était pompier à temps partiel à Saint-Hyacinthe depuis 2000 et avait même remporté le prix P.-A.-Foisy « récompensant un pompier impliqué dans la mise en œuvre de nouvelles méthodes de travail sécuritaires et innovatrices » en 2014. Il serait à la tête de son syndicat depuis au moins deux ans, lui donnant ainsi accès aux comptes du syndicat et du club social.

Denis Dufresne, secrétaire général du Syndicat des pompiers et pompières du Québec, confirme avoir constaté des irrégularités dans le compte syndical géré par M. Bienvenue et lui a demandé de s’expliquer. « On lui a posé des questions, mais il a cessé d’y répondre », affirme-t-il, ajoutant que le suspect aurait possiblement utilisé de fausses signatures pour son profit. Le compte du syndicat des pompiers maskoutains a été gelé le temps de l’enquête, en plus de celui du club social, dont M. Bienvenue était aussi président, pour s’assurer de la conformité des soldes.

M. Dufresne a rencontré l’exécutif du syndicat des pompiers de Saint-Hyacinthe hier soir et le hasard a voulu que les élections pour désigner un nouveau président aient lieu aujourd’hui pour remplacer M. Bienvenue. Le secrétaire général assure que le syndicat local prendra position sous peu sur l’affaire Martin Bienvenue, mais il doute fort qu’il lui apporte son soutien face à de telles allégations.

Perquisition mercredi

Dans une autre affaire liée à Martin Bienvenue, le Service de police de l’agglomération de Longueuil s’est rendu mercredi en plein centre-ville de Saint-Hyacinthe pour une perquisition dans le quadrilatère des rues des Cascades Ouest et Saint-Antoine et des avenues de la Concorde Nord et Robert, fouillant plusieurs véhicules et en remorquant au moins un. La perquisition est liée à une affaire de « vol d’une compagnie de transport de valeurs » survenu le 13 mai. 

Selon nos informations, Martin Bienvenue est à l’emploi de l’entreprise INKAS de Longueuil depuis décembre 2017. La police a toutefois refusé de confirmer que l’homme était recherché, mais des témoignages laissent croire que M. Bienvenue se trouverait présentement à l’étranger.

Ce dernier n’a pas retourné notre appel.

image