4 août 2016
Un pompier de Saint-Valérien visé par un incendie criminel
Par: Maxime Prévost Durand
Un pompier de Saint-Valérien visé par un incendie criminel

Un pompier de Saint-Valérien visé par un incendie criminel

Parti en camping pour la fin de semaine, le pompier Jocelyn Lusignant a appris avec son téléavertisseur que sa résidence était en feu. Photo Bruno Beauregard

Parti en camping pour la fin de semaine, le pompier Jocelyn Lusignant a appris avec son téléavertisseur que sa résidence était en feu. Photo Bruno Beauregard

Un incendie criminel a complètement ravagé la résidence d’un pompier de Saint-Valérien tôt dimanche matin sur la rue du Coteau, dans la petite

Publicité
Activer le son

Alors que le propriétaire de la résidence était parti en camping pour la fin de semaine, des malfaiteurs ont profité de son absence pour allumer l’incendie. Un bidon d’essence a été trouvé sur place, de même qu’une bouteille s’apparentant à un cocktail Molotov, a appris LE COURRIER. Ces éléments ont été pris comme preuves par l’équipe de la SQ, qui tente de trouver des pistes pouvant mener aux malfaiteurs.

Le pompier en question a appris la nouvelle sur son téléavertisseur. « Ce matin à 5 h 15, nous avons eu un des pires réveils. Mon pagette nous a réveillés et c’était notre adresse qui était indiquée sur l’écran. Nous étions au camping à Ayer’s Cliff. Nous sommes démolis », a écrit Jocelyn Lusignant sur sa page Facebook.

Le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Valérien, Sylvain Laplante, voisin de M. Lusignant, se désolait encore de la situation qui venait de toucher l’un des membres de son équipe. « Il est toujours là pour aider les autres. C’était à notre tour d’essayer de l’aider. »

Les équipes de pompiers de Saint-Valérien, Upton et Saint-Dominique n’ont toutefois rien pu faire pour sauver la maison. « L’embrasement était généralisé à notre arrivée, a soutenu M. Laplante. On n’a pas pu entrer à l’intérieur. Le plancher avait déjà été détruit par le feu. »

Les pompiers n’ont eu d’autres choix que d’opter pour une intervention en mode défensif, tentant de limiter tant bien que mal les dégâts déjà importants. Si l’incendie a été maîtrisé en près d’une heure, des équipes de pompiers sont restées sur place durant toute la journée.

Deux pompiers ont été blessés lors de l’intervention, le premier à une cheville et l’autre au haut du corps après une chute d’une échelle.

La famille touchée par l’incendie a été prise en charge par la Croix-Rouge et bénéficiait de l’aide d’un comité de dépannage de la municipalité, a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Valérien. Les dommages sont estimés à plus de 300 000 $.

image