4 juin 2020
Frais dans ma cour
Un potager urbain clés en main
Par: Véronique Lemonde

Deux diplômés de l’ITA confectionnent de jolis et beaux jardins comestibles. Photo gracieuseté

Tous deux diplômés de l’ITA en Production légumière et fruitière, Patrice Archambault et David Jean offrent, depuis deux ans, leurs services afin de créer des jardins personnalisés chez les personnes intéressées, sous le nom de Frais dans ma cour. Un service qui risque d’être fort populaire en temps de pandémie mondiale alors que plusieurs aspirent à une plus grande autosuffisance alimentaire.

Publicité
Activer le son

« Lorsque nous sommes arrivés dans la région, moi à Sainte-Madeleine et Patrice à Saint-Hyacinthe, nous avons voulu exploiter tout cet espace qui se présentait à nous, contrairement aux petits espaces de Montréal où nous habitions auparavant. La création de potagers s’est alors présentée à nous et nous avons voulu rendre disponibles aux gens des variétés légumières qui ne se retrouvent pas dans les épiceries », souligne Patrice Archambault.

Du bouche-à-oreille… jusqu’à la COVID

Depuis deux ans, l’entreprise a surtout fonctionné grâce au bouche-à-oreille et sans publicité. « Depuis quelques semaines, avec la COVID-19, notre entreprise fonctionne à plein régime, à 100 %. Les gens s’intéressent beaucoup plus à nos services et cela explose. Nous sommes même à finaliser la construction d’une serre supplémentaire pour avoir plus d’espace de production », de dire David Jean.

Les personnes intéressées donnent les dimensions du potager souhaité et Frais dans ma cour optimise donc cet espace selon les goûts de ces dernières, créant ainsi une offre continue de nourriture au jardin de juin à octobre.

« Les bacs et les carrés de légumes sont très populaires et nous essayons aussi de planter le plus de vivaces possible, question d’assurer une pérennité aux potagers des gens. Nous plantons aussi beaucoup d’arbres fruitiers. En fait, nous démarrons le jardin potager et nous les accompagnons ensuite tout au long de la saison avec des conseils et quelques autres visites si nécessaire », ajoute M. Archambault.

Les devantures comestibles suscitent également l’engouement de plus en plus.

Cet été, Frais dans ma cour offre, entre autres, 14 variétés de tomates, dont la Québec 13, la Canabec, la Savignac et la Minuit à Montréal, toutes développées au Québec.

Il est toujours possible de leur demander une soumission pour voir tout ce que vous pourriez récolter cet été sur votre terrain. Page Facebook potagers.a.domicile.

image