28 juillet 2016
Restauration du Marché public
Un premier contrat le 1er août
Par: Benoit Lapierre
À partir de septembre, le Marché public fera l’objet d’importantes interventions qui vont durer quatre ans. Première étape : les fondations. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À partir de septembre, le Marché public fera l’objet d’importantes interventions qui vont durer quatre ans. Première étape : les fondations. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe se prépare à lancer la première étape d’une restauration en profondeur de son vieux Marché public, un projet qui s’échelonnera sur quatre ans et dont le coût est estimé à 6 M$.

Publicité
Activer le son

À la suite de l’appel d’offres lancé aux entrepreneurs généraux pour les travaux prévus en 2016, trois soumissions ont été présentées et la plus basse est celle de la firme Axe Construction, de Sainte-Julie, qui a fixé son prix à 2 178 647 $.

Ce soumissionnaire a devancé Construction Bugère, de Saint-Hyacinthe (prix : 2 295 800 $) et un entrepreneur de Montréal, Saint-Denis Thompson (prix : 2 465 417 $). Le contrat sera donné à la séance du conseil du 1er août, et si la soumission d’Axe Construction est jugée conforme aux conditions de l’appel d’offres, c’est cette entreprise qui commencera le grand travail de réhabilitation du 1555, Marché public, un bâtiment qui a été cité patrimonial par la Ville à l’automne 2011.

Durant cette première phase de 28 semaines qui débutera en septembre et se prolongera jusqu’en mars 2017 -, l’entrepreneur retenu se consacrera surtout à des travaux de consolidation et d’étanchement des fondations selon diverses techniques : mise en place d’un drain français, rejointoiement, remplacement de pierres, réfection de la structure de béton et de bois d’oeuvre.

image