18 mai 2017
Alain Morisod
Un (premier) dernier rendez-vous
Par: Olivier Dénommée
On n’a certainement pas fini d’entendre parler d’Alain Morisod et de Sweet People qui devraient poursuivre leur aventure même sans Jean-Jacques Egli (deuxième à gauche). Photo courtoisie

On n’a certainement pas fini d’entendre parler d’Alain Morisod et de Sweet People qui devraient poursuivre leur aventure même sans Jean-Jacques Egli (deuxième à gauche). Photo courtoisie

L’histoire d’amour que connaît Alain Morisod avec le public québécois ne se dément pas après toutes ces années. Celui qui a annoncé une « tournée d’adieu » en même temps que la sortie de son nouvel album La route m’a donné rendez-vous avec son groupe Sweet People admet pourtant qu’il ne se sent pas encore prêt à tirer sa révérence!

Publicité
Activer le son

« À 68 ans, j’ai encore envie que ça continue », confirme le pianiste suisse au bout du fil. « Mais cette tournée sera la dernière avec Jean-Jacques Egli, véritable pilier du groupe qui souhaite prendre sa retraite. » La tournée de 45 dates au Québec a suscité un engouement instantané, et de nombreux spectacles, dont les deux de Saint-Hyacinthe, sont déjà vendus à guichets fermés. « Trente-huit ans plus tard, nous sommes toujours dans le cœur des Québécois… c’est une belle marque de sympathie qu’on nous fait! »

Saint-Hyacinthe

En fait, Alain Morisod conserve un souvenir particulier de la région maskoutaine, puisque c’est d’ici que vient Gerry Plamondon, le producteur qui a fait venir Sweet People au Québec la première fois en 1978. Des centaines de spectacles et 3,5 millions de disques vendus au Québec plus tard, il n’a pas oublié, au contraire! « On a la chance d’offrir deux spectacles chez vous, donc le double d’énergie! » Les deux représentations ont lieu dans la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde, le dimanche 21 mai, et promettent d’être émotives.

image