23 avril 2015
Un premier festival de hockey sur glace pour BJSC
Par: Maxime Prévost Durand
L’école Bois-Joli-Sacré-Coeur a tenu son tout premier Festival de hockey sur glace le 17 avril chez Isatis Sport Saint-Hyacinthe. Photo ­Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’école Bois-Joli-Sacré-Coeur a tenu son tout premier Festival de hockey sur glace le 17 avril chez Isatis Sport Saint-Hyacinthe. Photo ­Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Corrécaminos de l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur, de Saint-Hyacinthe, ont tenu le 17 avril la première édition de leur festival de hockey sur glace ­scolaire chez Isatis Sport Saint-­Hyacinthe. Les écoles de partout en province y étaient invitées.

Cette première édition a réuni pas moins de 19 équipes, dont certaines provenaient d’aussi loin que Laval, Mirabel et ­Bedford.

La formule « festival » a été privilégiée, offrant la possibilité à chacune des ­formations de disputer trois parties au cours de la journée. Aucune bannière ni médaille n’était remise à la fin de la ­journée, enlevant tout l’aspect compétitif ­relié à la pratique du sport.

« Ça assure un environnement sain aux jeunes. Notre but est avant tout de leur faire découvrir le sport. Ce qu’on voulait faire avec ce tournoi, c’est créer un ­sentiment d’appartenance pour les jeunes envers leur école », a soutenu l’un des organisateurs, François Lamothe-­Michaud, professeur d’éducation ­physique à l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur.

Les jeunes joueurs avaient ainsi ­l’occasion de défendre les couleurs de leur école primaire, permettant de réunir à la fois un joueur de calibre AA et un autre de calibre B ou C dans une même équipe.

« Ce sont des jeunes qui ne jouent pas ensemble habituellement [dans les équipes civiles] » a fait remarquer ­Nicolas Caron, l’autre organisateur de l’activité.

Trois catégories étaient offertes, soit petit hockey (1re et 2e année), novice (3e et 4e année) et moustique (5e et 6e année).

Les trois patinoires d’Isatis Sport ­Saint-Hyacinthe ont été occupées au maximum de leur capacité tout au long de la journée, avec quelques parents ­venus encourager leurs jeunes protégés pour cette classique.

Parmi les entraîneurs de nos équipes maskoutaines, cinq joueurs des Gaulois d’Antoine-Girouard midget AAA et un de l’équipe bantam AA ont passé la journée derrière le banc à diriger les plus jeunes joueurs.

À la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, cette activité coïncidait avec une journée pédagogique.

Basketball

Au lendemain de ce premier festival de hockey scolaire, l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur avait orchestré deux journées de basketball à l’occasion de la 5e édition de la Classique des Corrécaminos, où près de 80 équipes étaient inscrites.

« C’est la plus belle édition que nous avons eue jusqu’à maintenant, s’est ­exclamé François Lamothe-Michaud. Tout a bien été, nos arbitres ont été ­excellents, on avait des jeunes des V-Kings de Saint-Hyacinthe pour ­marquer les parties, ce fut une réussite totale. »

La portée provinciale de l’activité s’est de nouveau fait ressentir, certaines équipes provenant de Québec, de ­Gatineau ou encore de Repentigny.

L’activité aurait rejoint un peu plus de 180 élèves de l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur. Pendant que certains étaient sur le terrain, d’autres s’impliquaient aux kiosques de rafraîchissements.

image