21 novembre 2013
Un prix Essor pour les Chevaux de vent à Saint-Barnabé-Sud
Par: Le Courrier
À l'avant : Suzanne Tremblay, enseignante à l'école Assomption, France Labranche, enseignante à l'école Bois-Joli-Sacré-Coeur, Lysane Sénécal, directrice de l'école Saint-Hugues-Saint-Marcel, Isabelle Mougeot, artiste, Chantal Chagnon, directrice de l'école Aux Quatre-Vents, Véronique Robert, représentante du MELS et Annie Bergeron, directrice à l'école Saint-Sacrement. À l'arrière : Laurence St-Denis, représentante du ministère de la Culture et Anne-Marie Breton, conseillère pédagogique à la CS

À l'avant : Suzanne Tremblay, enseignante à l'école Assomption, France Labranche, enseignante à l'école Bois-Joli-Sacré-Coeur, Lysane Sénécal, directrice de l'école Saint-Hugues-Saint-Marcel, Isabelle Mougeot, artiste, Chantal Chagnon, directrice de l'école Aux Quatre-Vents, Véronique Robert, représentante du MELS et Annie Bergeron, directrice à l'école Saint-Sacrement. À l'arrière : Laurence St-Denis, représentante du ministère de la Culture et Anne-Marie Breton, conseillère pédagogique à la CS

Un prix Essor a été décerné à l’école primaire Aux Quatre-Vents de Saint-Barnabé-Sud, le second remis à l’établissement, pour le projet pédagogique et artistique Chevaux de vent.

Publicité
Activer le son

Plus de 1 400 enfants provenant de cinq écoles primaires de la région de Saint-Hyacinthe ont confectionné un morceau de tissu coloré sur lequel se retrouvaient deux courtes réflexions sur le bonheur ainsi que l’imprimé d’un cheval. Il s’agit de drapeaux de prières tibétaines.

« Il y avait une thématique entourant la recherche du bonheur. Nous avons demandé aux élèves d’inscrire sur le drapeau un voeu personnel et un voeu pour la planète », explique la directrice de l’école Aux Quatre-Vents, Chantal Chagnon. Pendant trois mois, les étendards, tous reliés entre eux, ont flotté au vent dans le jardin Daniel A. Séguin. Selon la tradition tibétaine, le vent emporterait les formules sacrées jusqu’aux dieux qui les exauceraient ensuite. Les élèves ont été accompagnés, durant la réalisation, par l’artiste Isabelle Mougeot, originaire de Saint-Louis. L’école Aux Quatre-Vents, initiatrice du projet, a mérité une bourse de 2 000 $, offerte conjointement par les ministères de l’Éducation et de la Culture et des Communications. Les fonds seront utilisés pour racheter du matériel d’art.

image