17 décembre 2015
Un Prix Levier pour Mya Guardado-Lussier
Par: Le Courrier
Sur la photo, de gauche à droite : Sylvain Lussier, directeur des écoles Les Passeraux et Larocque; Johanne Delage, vice-présidente des GFGS; Isabelle Parenteau, administratrice des GFGS; Sylvie Norris, directrice du ROCAJQ; Martin Fredette, président des GFGS; Mya Guardado-­Lussier, récipiendaire d’un Prix Levier 2015; Lise Binette, Grande Soeur de Mya; Michel Dion, ­directeur général des GFGS; et Sylvie Bouffard, coordonnatrice clinique des GFGS. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite : Sylvain Lussier, directeur des écoles Les Passeraux et Larocque; Johanne Delage, vice-présidente des GFGS; Isabelle Parenteau, administratrice des GFGS; Sylvie Norris, directrice du ROCAJQ; Martin Fredette, président des GFGS; Mya Guardado-­Lussier, récipiendaire d’un Prix Levier 2015; Lise Binette, Grande Soeur de Mya; Michel Dion, ­directeur général des GFGS; et Sylvie Bouffard, coordonnatrice clinique des GFGS. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dans le cadre des Prix Leviers, ­organisés par le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ), à l’Assemblée

Publicité
Activer le son

Depuis sept ans, le ROCAJQ au travers, entre autres, de son Gala des Prix Leviers, rend hommage à ces jeunes aux parcours de vie différenciés qui, d’une façon ou d’une autre, ont su développer leur ­pouvoir citoyen et devenir ainsi des ­acteurs du développement de leur ­communauté.

L’Assemblée nationale, lieu hautement significatif, a été choisie pour leur rendre cet hommage. Car pour la plupart d’entre eux, personne n’a jamais pris le temps de les féliciter et de reconnaître ce qu’ils avaient accompli. Nous croyons que c’est ensemble, en les appuyant et en ­reconnaissant leur rôle et implication dans la société québécoise d’aujourd’hui, que nous aiderons cette jeunesse à bâtir une société où les valeurs de respect, d’entraide et d’autonomisation seront à l’honneur.

image