25 octobre 2012
Un projet rassembleur
Par: Martin Bourassa

Ceux qui pensaient que le débat entre le tunnel et le passage à niveau allait diviser les Maskoutains devront se raviser. Chez nos leaders économiques, on vante les mérites du tunnel à l’unisson. Ce n’est quand même pas rien.

Publicité
Activer le son

Ceux qui pensaient que le débat entre le tunnel et le passage à niveau allait diviser les Maskoutains devront se raviser. Chez nos leaders économiques, on vante les mérites du tunnel à l’unisson. Ce n’est quand même pas rien.

Même la direction des Galeries St-Hyacinthe et du Groupe Robin sont d’accord pour recommander à la Ville la construction d’un tunnel!Le projet de tunnel a séduit pratiquement tous les acteurs économiques. La Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains estime sur la foi d’un sondage maison que 75 pour cent de ses membres appuie la construction d’un tunnel.L’Union des producteurs agricoles endosse aussi le tunnel, considérant son impact moins grand sur la zone agricole. Avec l’option d’un passage à niveau, il faudrait construire, avec la bénédiction de la CPTAQ, une voie en plein champ afin de compenser la fermeture du passage à niveau du Grand rang et éviter un long détour.Des gens d’affaires aussi respectés que André H. Gagnon, Yvan Rodier, Pierre Solis et Guy Duhaime ont également appuyé publiquement l’option du tunnel. Le premier a même effectué ses propres relevés au passage à niveau afin de valider les chiffres de la Ville sur les temps de passage. L’exercice a permis de démontrer que ces chiffes ne prenaient pas en considération le temps nécessaire pour abaisser et relever les barrières. Il n’y a que M. Gagnon pour faire cela!Au niveau économique donc, le tunnel fait l’unanimité, ou presque.On ne sait pas vraiment ce qu’en pense le Centre local de développement, ni la Cité de la biotechnologie qui sera traversée par le boulevard Casavant. Il semble que ces organismes n’aient pas trouvé pertinent (?) de prendre position en faveur d’une option ou l’autre. Pourvu que le boulevard débouche un jour, ils seront heureux.Le conseiller David Bousquet a suggéré la semaine dernière que le fait que ces deux organismes soient présidés par le maire Bernier explique sans doute ce silence.Si c’est le cas, cela confirme une fois de plus que notre maire porte trop de chapeaux.

M.B.

image