11 juin 2015
Un relais pour la vie… et les plus coriaces!
Par: Le Courrier
Plus de 980 personnes ont pris le départ. Photos Robert Gosselin | Le Courrier ©

Plus de 980 personnes ont pris le départ. Photos Robert Gosselin | Le Courrier ©

Parmi le peloton, on a reconnu des habitués du Relais pour la vie.

Parmi le peloton, on a reconnu des habitués du Relais pour la vie.

De touchantes cérémonies à la mémoire des victimes du cancer.

De touchantes cérémonies à la mémoire des victimes du cancer.

La chanteuse Renée Martel, porte-parole et invitée d’honneur.

La chanteuse Renée Martel, porte-parole et invitée d’honneur.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

Quelques images poignantes ou amusantes du relais 2015.

La voix de la chanteuse maskoutaine Charlène Blanchette a accompagné les marcheurs.

La voix de la chanteuse maskoutaine Charlène Blanchette a accompagné les marcheurs.

Plus de 980 participants ont bravé la pluie, le temps frais et surtout une piste détrempée et rendue boueuse par ­endroits en raison d’un déluge survenu quelques heures à peine avant le coup d’envoi pour prendre le départ du 14

publicité

Logistique et discours obligent, c’est avec un peu plus d’une heure de retard que le Relais s’est véritablement mis en branle dans le parc des Pins.

Survivants du cancer et proches de ­personnes décédées ont marché avec émotions pendant plusieurs heures, ­certains jusqu’au petit matin, en ­mémoire de leur longue bataille ou à la mémoire de leurs proches aujourd’hui disparus.

C’est un bilan somme toute positif que les organisateurs ont dressé en début de semaine, malgré les embûches qui se sont dressées devant eux.

« Je suis très fier du travail de toute l’équipe, a commenté Gilbert Touchette, agent de développement à la Société ­canadienne du cancer, Richelieu-­Yamaska. La majorité des membres du comité organisateur en était à son ­premier relais pour la vie et chacun a su relever le défi. Ils ont beaucoup appris, alors ce sera encore mieux l’an ­prochain. »

Cette année de transition et ­d’apprentissage laisse donc entrevoir de belles choses pour la 15e édition en sol maskoutain en 2016. L’édition 2015 a permis d’amasser la somme de 218 000 $ afin de lutter contre le cancer.

image