30 mai 2019
Course automobile
Un retour prometteur pour Bertrand Godin
Par: Maxime Prévost Durand

Bertrand Godin (à droite) est monté sur le podium lors de la première de trois courses disputées la fin de semaine dernière à la Classique du printemps de la Formule 1600 à Mont-Tremblant. Photo Facebook Formule 1600

Le vétéran pilote automobile Bertrand Godin a salué son retour au volant d’une monoplace de belle façon lors des premières épreuves de la Formule 1600, la fin de semaine dernière, dans le cadre de la Classique du printemps à Mont-Tremblant. À bord de la Mygale 2013, le Maskoutain a récolté une 3e place en plus de terminer au pied du podium à deux reprises.

publicité

La voiture #77, qu’il pilotera tout au long de la saison, a été la 3e à franchir le fil d’arrivée de la première course disputée au Circuit Mont-Tremblant, samedi dernier. Pour cette place sur le podium, il a livré une féroce lutte à Didier Schraenen, qu’il a devancé par seulement sept dixièmes de secondes.

Ce n’était que le début de leur rivalité puisque les deux pilotes se sont talonnés ainsi tout au long de ce premier week-end de compétition, qui comportait trois courses. Lors de la seconde épreuve, en matinée dimanche, Bertrand Godin s’est fait rendre la monnaie de sa pièce par Didier Schraenen et a dû cette fois se contenter du 4e rang, séparé à son tour du podium par seulement quelques dixièmes de secondes. En après-midi cette même journée, il a de nouveau pris le 4e rang.

Avec de tels résultats, Bertrand Godin était ravi de son début de saison, une première qu’il disputera en intégralité au volant d’une monoplace en plus de 25 ans. « Ce que je retiens de cette fin de semaine, c’est le travail d’équipe formidable et le climat serein dans lequel il a été effectué, a-t-il déclaré dans un communiqué émis par son partenaire Groupe À l’infini. Avec le 4e meilleur chrono et de superbes dépassements, nous savions que les podiums étaient à notre portée et que la compétition serait féroce. »

Les trois courses de cette première fin de semaine d’activités en Formule 1600 ont été dominées par Olivier Bédard, suivi chaque fois de Zachary Vanier en 2e place.

Jean-François Lussier dans le top 10

Un autre Maskoutain a profité du lancement de la saison de la Formule 1600 pour reprendre le volant, alors que Jean-François Lussier a effectué son grand retour en piste après 23 ans sans piloter une monoplace.

Champion canadien de cette série en 1993, Jean-François Lussier a obtenu son meilleur résultat samedi lors de la première course avec une 8e place parmi les 24 pilotes ayant pris le départ. Lors des deux courses suivantes, le lendemain, il a terminé respectivement au 15e rang et au 19e rang.

À bord d’une Spectrum 2014, le Maskoutain prévoit participer à trois épreuves de la Formule 1600 cette saison. Outre la Classique du printemps de Mont-Tremblant, on doit le voir en piste sur le Circuit Gilles-Villeneuve dans le cadre du Grand Prix de Montréal, à la mi-juin, puis au Grand Prix de Trois-Rivières en août.

image