25 mars 2021
Boxe
Un retour victorieux pour Francis Charbonneau
Par: Maxime Prévost Durand

À son premier combat en plus de cinq ans, Francis Charbonneau (à droite) a remporté une victoire par décision partagée face à Alexandre Roberge. Photo Yanick Maltais

Cinq ans après son dernier combat de boxe, Francis Charbonneau a signé un retour victorieux sur le ring, le 16 mars, dans le cadre d’un gala du Groupe Yvon Michel et de la promotion New Era présenté dans un hôtel de Québec.

Publicité
Activer le son

Au terme d’un duel de six rounds face à Alexandre Roberge, le Maskoutain a été déclaré vainqueur par décision partagée des juges. Ceux-ci ont remis des cartes de 60-54, 58-56 et 56-58. Il s’agit de sa troisième victoire en quatre combats professionnels.

Particulièrement explosif en début de combat, Francis Charbonneau a usé de sa force de frappe pour faire mal à son adversaire lors des deux premiers rounds. Après avoir connu une baisse de régime à mi-parcours, lors des rounds 3 et 4, il a réussi à reprendre le dessus et à terminer le duel en force face à cet adversaire qui n’avait qu’un combat – soldé par une victoire – à sa fiche.

« Je suis bien content de ma performance. Je ne me sentais pas trop rouillé », a lancé le Maskoutain lorsque joint par LE COURRIER.

« On a donné un bon spectacle. Ça a été un combat fatigant », a-t-il poursuivi.

D’abord prévu pour quatre rounds, le combat a finalement été étiré à six rounds en raison de l’annulation d’autres combats qui figuraient sur la carte de la soirée, laquelle avait comme tête d’affiche Oscar Rivas.

En plus de livrer un combat plus long que ce qui était prévu initialement, les deux pugilistes ont dû lutter avec les effets de la chaleur et de l’humidité puisque le ring avait été aménagé sur une plateforme érigée au-dessus de la piscine de l’hôtel.

Par passion et plaisir

Même s’il est maintenant âgé de 37 ans, Francis Charbonneau retrouve toujours ce plaisir de mettre les gants. D’ailleurs, il n’écarte pas de remonter sur le ring à nouveau prochainement.

« C’est un sport que j’ai toujours aimé. Si je me rebats maintenant, c’est par passion et pour m’amuser », soutient au bout du fil celui qui est ambulancier de métier et copropriétaire du GymXtra.

Dans ce contexte, quelle signification la victoire a-t-elle à ses yeux? « Vu que je veux me rebattre, la victoire est intéressante pour avoir un autre combat un peu plus payant et pour avoir un autre adversaire avec qui donner un bon spectacle », explique-t-il, en ajoutant vouloir continuer de se battre contre des adversaires qui lui offriront une bonne opposition, comme ce fut le cas la semaine dernière.

Ce duel face à Alexandre Roberge, lui-même âgé de 39 ans, devait préalablement avoir lieu il y a plus d’un an et demi. Une blessure au biceps subie par le Maskoutain à l’entraînement avait toutefois retardé ce retour à la compétition.

En plus de la boxe, Charbonneau a aussi disputé sept combats professionnels en arts martiaux mixtes dans sa carrière, présentant une fiche de quatre victoires et trois revers. Sa dernière présence dans l’octogone remonte à 2018. Bien qu’il souhaite continuer la boxe, il confirme qu’il n’a pas l’intention de se rebattre en arts martiaux mixtes.

image