7 mai 2015
Un Salon de la famille sous le thème de la conciliation travail-famille
Par: Le Courrier
Sur la photo, de gauche à droite, Pierre Michaud, représentant de la députée Marie-Claude ­Morin; Geneviève Lemay, représentante de la députée Chantal Soucy; Roger Lafrance, directeur de l’ACEF Montérégie-Est; Françoise Désautels, organisatrice communautaire; David Bousquet, conseiller municipal; Véronique Bernier, responsable du Salon; et André Brochu, directeur des Galeries St-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, Pierre Michaud, représentant de la députée Marie-Claude ­Morin; Geneviève Lemay, représentante de la députée Chantal Soucy; Roger Lafrance, directeur de l’ACEF Montérégie-Est; Françoise Désautels, organisatrice communautaire; David Bousquet, conseiller municipal; Véronique Bernier, responsable du Salon; et André Brochu, directeur des Galeries St-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les organismes oeuvrant auprès des jeunes familles organisent le 15 mai le 3

Publicité
Activer le son

Pourquoi parler de réconciliation? Parce que pour les familles, l’équilibre entre le travail et la famille n’est jamais simple.

« Pour bien des familles, la conciliation travail-famille est un combat de tous les instants, souligne Roger Lafrance, porte-parole du Comité intersectoriel de la ­petite enfance (CIPE) de la MRC des ­Maskoutains. Entre le travail et le service de garde, l’école, les emplettes et les ­activités de sports ou de loisirs, bien des familles ont l’impression d’être dans une course perpétuelle. Il n’est donc pas ­étonnant que bien des parents soient ­essoufflés et perdent de vue les éléments de ce qui définit une famille. »

Le Salon de la famille se veut d’ailleurs un moment privilégié pour prendre le temps de rencontrer les différents ­organismes qui interviennent chaque jour auprès des familles ayant des enfants en bas âge. Le Salon comptera une ­vingtaine de kiosques représentant des organismes communautaires ou publics de la région. Ce sera d’autant plus facile que le 15 mai est une journée ­pédagogique dans le milieu scolaire.

Les tout-petits ne seront pas en reste, car plusieurs activités leur seront ­destinées tout au cours de cette journée : spectacles de Lili et Lola et de Kiro le Clown, et activité de Zumba pour ­dégourdir les jeunes jambes. Il y aura ­aussi sur place des mascottes et des ­activités de bricolage.

Le CIPE de la MRC des Maskoutains est une table de concertation qui réunit plus de 20 organismes maskoutains. Le CIPE met en place différentes activités pour outiller les parents dans leur rôle et ­soutenir le développement des enfants.

« La conciliation travail-famille va bien ­au-delà de l’équilibre entre notre travail et notre rôle de parent, souligne M. Lafrance. Elle suppose aussi de placer le bien-être des enfants au coeur de nos préoccupations. Et cela ne concerne pas que les parents, mais aussi les ­employeurs, les grands-parents, la ­famille élargie, les ­municipalités et les institutions ­publiques. C’est une affaire de ­société. »

Le Salon se déroulera de 10 h à 16 h. ­Plusieurs prix de présence seront tirés lors de l’activité, dont des billets de ­cinéma et une nuitée pour quatre ­personnes au Holiday Inn Express de Saint-Hyacinthe.

image