16 mai 2019
Rock’n’Dog
Un show qui rock au profit des Chiens Togo
Par: Maxime Prévost Durand

Samedi soir, Marc-Olivier Beaudoin présentera un spectacle-bénéfice au profit des Chiens Togo, un organisme qui lui viendra bientôt en aide en lui donnant un chien d’assistance psychologique. Photo Annie Beauregard

Depuis près de cinq ans, le Maskoutain Marc-Olivier Beaudoin est atteint d’un trouble sévère de stress post-traumatique chronique. En attente d’un chien d’assistance psychologique de l’organisme Les Chiens Togo, cet ancien paramédic a décidé d’aider la fondation qui lui viendra en aide en organisant un spectacle-bénéfice, intitulé Rock’n’Dog, qui mettra en vedette le groupe Karma et la chanteuse Andie Duquette.

Cette soirée rock, organisée au profit des Chiens Togo, aura lieu ce samedi soir, à 20 h, à la salle du Centre BMO, à Saint-Hyacinthe.

L’organisme, basé à Beloeil, transforme des chiens abandonnés qui se trouvent dans des refuges en chiens d’assistance psychologique. Des intervenants psychosociaux et des éducateurs canins travaillent ensemble pour jumeler un chien à un humain en difficulté. Tout ça est fait gratuitement pour les bénéficiaires.

Même s’il n’a pas encore son chien Togo, M. Beaudoin sentait le besoin de soutenir la fondation à sa façon. « Je trouvais que c’était lourd à porter comme cadeau parce que c’est vraiment gros pour nous. Ça fait une énorme différence. J’ai décidé d’organiser le spectacle pour donner au suivant, pour leur donner un coup de main. Comme tous les organismes, ils ont besoin d’argent », soutient-il dans une rencontre avec LE COURRIER.

Marqué à vie

Paramédic pendant plus de 18 ans, Marc-Olivier Beaudoin a vu sa carrière se terminer en raison des troubles de stress post-traumatiques. Deux accidents de la route qui ont coûté la vie à de jeunes enfants en 2014, et sur lesquels il est intervenu, l’auront finalement marqué à vie.

Le Maskoutain avait d’abord été appelé à intervenir sur les lieux de l’accident entre une voiture et un train, à Saint-Liboire, où un père désespéré avait immobilisé son véhicule sur le chemin de fer pendant que les barrières de sécurité s’abaissaient. En plus de l’homme, un bambin de 1 an y avait perdu la vie. Puis, près d’un mois plus tard, un autre accident de la route, sur l’autoroute 20 cette fois, avait également mené au décès d’un bébé de moins de 1 an. Encore une fois, il était l’un des répondants.

Même si le temps a passé, les images, elles, sont restées, et il n’y a pas une journée où elles ne reviennent pas le hanter. « Tous les jours, je pense à ces enfants qui sont morts, j’en fais encore des cauchemars », souligne-t-il.

Depuis un an, il est sur la liste d’attente pour obtenir un chien Togo, dont la présence se veut rassurante et apaisante pour l’humain auquel il est jumelé. « On nous dit que le temps d’attente est d’environ deux ans. Ils veulent que ce soit un match parfait, autant pour ce qui est de la sorte de chien que le lien avec son humain. Je le crois sincèrement, ça sauve des vies cet organisme. »

Les Chiens Togo seront d’ailleurs présents avec un kiosque samedi soir avant le spectacle. Les billets pour assister à cette soirée seront disponibles à la porte au coût de 20 $. En parallèle, une collecte de fonds lancée sur les réseaux sociaux par Marc-Olivier Beaudoin a déjà permis d’atteindre tout près de 2800 $ pour l’organisme.

image