3 septembre 2015
Agroalimentaire
Un site Web pour les jeunes en choix de carrière
Par: Le Courrier

Le secteur agroalimentaire représente des milliers d’emplois au Québec. Le territoire maskoutain compte lui-même une foule d’opportunités de carrière; retombée positive de son statut de technopole agroalimentaire.

publicité

Pourtant, plusieurs jeunes en choix de carrière de la région ignorent les possibilités qu’offre ce domaine d’emploi. C’est étonnant, d’autant plus qu’ils peuvent se former en horticulture, en aménagement paysager, en contrôle et qualité des ­aliments et en agriculture dans le ­meilleur établissement de la province : l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), qui compte un campus à Saint-Hyacinthe.

C’est pourquoi l’ITA a lancé le site ­Internet EstuAGRO.ca qui présente un portrait plus fidèle du marché de ­l’emploi; on y retrouve plus de 22 métiers liés à l’agroalimentaire. « Non seulement trop peu de jeunes connaissent l’étendue et la variété des postes offerts en agroalimentaire tout près de chez eux, mais ­certains entretiennent même des ­préjugés dépassés », note Alain Couture, directeur général du campus de Saint-Hyacinthe.

Le site Internet amène donc les jeunes en choix de carrière à découvrir les ­métiers et les formations qui peuvent ­répondre à leurs aspirations. « Ainsi, ­plusieurs sont surpris de constater que l’agroalimentaire est plus vaste que ce qu’ils croyaient de prime abord. Quelqu’un qui a grandi en pleine ville peut supposer à tort que ce secteur n’est pas pour lui, alors qu’une formation ­collégiale en procédés et qualité des ­aliments peut l’amener à travailler en ­laboratoire d’analyses en plein centre-ville. C’est aussi ça l’agroalimentaire! », ajoute M. Couture.

Ce site Internet n’est pas conçu pour remplacer les conseillers en orientation. Il permet néanmoins d’ouvrir les horizons des jeunes et ultimement de les ­inciter à se diriger vers ce secteur qu’ils n’auraient peut-être pas considéré autrement. Au grand ­bonheur des entreprises de la région! En effet, les travailleurs en agroalimentaire sont grandement recherchés. Preuve à l’appui : les taux de ­placement des six ­formations techniques dispensées au campus de Saint-Hyacinthe de l’ITA se situent entre 92 et 100 %.

Les personnes ­désireuses d’en savoir un peu plus sur l’agroalimentaire peuvent consulter cet outil ­ludique au www.estuagro.ca. Tous les DEC offerts par l’ITA sont également ­présentés en détails sur son site Internet à l’adresse www.ita.qc.ca.

image