30 juillet 2015
JournéeAri Cui Cui
Un spectacle de qualité
Par: Sarah Daoust Braun
La journée du 26 juillet à l’Expo de Saint-Hyacinthe était consacrée à Ari Cui Cui. Pour l’occasion, l’artiste jeunesse a présenté en première médiatique son tout nouveau spectacle, « Ari Cui Cui mijote un voyage ». Photo François Larivière | Le Courrier ©

La journée du 26 juillet à l’Expo de Saint-Hyacinthe était consacrée à Ari Cui Cui. Pour l’occasion, l’artiste jeunesse a présenté en première médiatique son tout nouveau spectacle, « Ari Cui Cui mijote un voyage ». Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ari Cui Cui (Ariane Gauthier) en compagnie de son ami le boulanger joyeux (Jean-François Poulin) qui n’est pas capable de lire la carte postale de son cousin le voyageur.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ari Cui Cui (Ariane Gauthier) en compagnie de son ami le boulanger joyeux (Jean-François Poulin) qui n’est pas capable de lire la carte postale de son cousin le voyageur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’Expo de Saint-Hyacinthe a consacré la journée du 26 juillet à sa porte-parole pour une deuxième année, Ari Cui Cui. Pour l’occasion, l’artiste jeunesse a présenté en première médiatique son tout nouveau spectacle, « Ari Cui Cui mijote un voyage ».

Publicité
Activer le son

La chanteuse et comédienne est montée dès 13 h sur la scène de l’Expo-Bar devant une foule plutôt nombreuse, composée majoritairement d’enfants et de parents.

En 45 minutes top chrono, elle a enchaîné, avec une efficacité redoutable et une voix toujours juste, l’intégralité des chansons de son prochain album, qui porte le même titre que son spectacle.

« Ari Cui Cui mijote un voyage » raconte l’histoire du boulanger joyeux (joué par Jean-François Poulin) qui n’est pas capable de lire la carte postale de son cousin le voyageur. Pour lui permettre de retrouver son alphabet, Ari Cui Cui décide de mijoter une soupe aux lettres. Pour compléter la recette, cette dernière a besoin d’épices magiques. Après avoir « fabricolé » une montgolfière, elle décide de s’envoler vers le Japon, le Mali puis l’Australie pour récupérer les ingrédients. Sur place, elle fera plusieurs découvertes, comme le tambour taiko au Japon, et rencontrera le cousin voyageur.

Marqués par des expressions rigolotes comme « Extra délicieusement chouette » et « Oh là là chocolat », les textes de la pièce et des chansons ne sont jamais mièvres et font place à plusieurs moments d’interaction avec le public. À cela s’ajoutent des moments de danse et une utilisation judicieuse d’effets sonores qui viennent dynamiser la mise en scène d’« Ari Cui Cui mijote un voyage » qui reste assez simple.

À l’occasion du lancement, le nouvel album d’Ari Cui Cui était vendu en exclusivité sur place. Il sortira officiellement le 4 septembre. Après avoir quitté la scène, l’artiste a rencontré ses « p’tits biscuits » et est allée faire un tour au Centre BMO pour cuisiner des biscuits au beurre avec les enfants. En plus de sa présence le 26 juillet, Ari Cui Cui a présenté les 28 et 29 juillet, et présentera le 30 juillet à 16 h et le 2 août à 12 h, ses mini-spectacles. Elle se produira à la Zone Famille Oasis de l’Expo et offrira dans ces spectacles de 20 minutes une sélection des chansons de son premier et de son deuxième album.

image