28 novembre 2019
Centre de congrès de Saint-Hyacinthe
Un stationnement souterrain exclusif aux clients du Sheraton
Par: Le Courrier

Le stationnement intérieur de 195 cases situé sous le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et l’hôtel est réservé à la clientèle du Sheraton. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le stationnement souterrain de 195 places situé sous le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et l’hôtel Sheraton est accessible aux congressistes à condition que ceux-ci logent dans le complexe hôtelier, a appris LE COURRIER. Les visiteurs de passage au centre de congrès pour la journée n’y sont pas les bienvenus.

publicité

Pourtant, lors de la présentation du bilan financier en avril 2018 du futur centre de congrès municipal, représentant alors un investissement de l’ordre de 38,5 M$, cet espace de stationnement devait desservir autant le centre de congrès que l’hôtel.

Cette infrastructure destinée à relancer le tourisme d’affaires est le fruit d’un partenariat avec Beauward Immobilier, propriétaire de l’hôtel Sheraton et du quadrilatère commercial des Galeries St-Hyacinthe dans lequel est installé le centre de congrès.

En avril 2016, la Ville de Saint-Hyacinthe avait signé un amendement à son entente de collaboration avec Les Centres d’achats Beauward (devenu Beauward Immobilier) pour définir les engagements des deux partenaires dans la construction d’un stationnement souterrain.

Lors de la signature de cet accord, il était convenu de construire 140 cases sous le futur centre de congrès et 40 cases complémentaires sous l’hôtel. « Ces stationnements seront reliés de manière à former un seul stationnement », peut-on lire dans ce document obtenu en vertu de la Loi d’accès à l’information.

En entrevue au COURRIER, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, a pour sa part soutenu que, dès le début du projet, il avait été convenu que ce stationnement intérieur desservirait uniquement les clients du Sheraton.

« Ce parking a été construit pour ceux qui logent à l’hôtel. C’est pour cela qu’il a été fait. Ce stationnement appartient à Beauward au même titre que le Sheraton », a précisé le maire Corbeil.

Le mandat de construire le centre de congrès incluant un stationnement souterrain est revenu au Groupe Décarel qui avait obtenu le plus haut pointage à sa soumission. Un contrat de 33 060 000 $ lui avait été accordé, dont une somme de 2 815 062 $ qui représentait la contribution des Centres d’achats Beauward pour l’aménagement de ce stationnement intérieur. La direction des communications de la Ville confirme que la part versée par son partenaire privé dans la réalisation de cette infrastructure souterraine représente le coût total de cet espace de stationnement.

Disposer d’un stationnement souterrain de près de 200 cases pour agrémenter la clientèle du Sheraton pour 2,8 M$ semble pourtant être un montant bien inférieur au coût habituel pour une telle infrastructure.

Selon nos calculs, le coût de construction d’une place de stationnement est revenu à 14 436 $ pour Beauward Immobilier. Une somme passablement inférieure à ce qui se pratique habituellement sur le marché.

Selon des informations obtenues auprès d’un promoteur régional, le prix approximatif d’une case de stationnement souterrain représente un montant variant entre 40 000 $ et 50 000 $.

En 2008, The National Parking Association évaluait en 2008 le coût moyen de construction d’une case de stationnement souterrain à 33 800 $.

Cases extérieures facturées à l’opérateur

Les congressistes qui ne logent pas à l’hôtel Sheraton ont à leur disposition, un parc de 700 places de stationnement extérieures situé sur le site du centre commercial.

Pour offrir à la clientèle du centre de congrès ces cases de stationnement, l’opérateur commun du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et de l’hôtel Sheraton, une société à numéros détenue par Michel Douville, doit payer des frais annuels d’utilisation à Beauward Immobilier. M. Douville assure la double fonction de directeur général du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et de l’hôtel Sheraton. L’entente de collaboration entre la Ville et Beauward Immobilier précise que l’opérateur commun s’engage à verser un montant annuel forfaitaire de 400 000 $ uniquement pour la question du stationnement.

Un complément est même requis si le taux de 6 $ par case multiplié par le nombre de congressistes dans une année dépasse le forfait annuel. Par exemple, dans le cas où le centre de congrès attire 75 000 congressistes, l’opérateur devra verser 50 000 $ supplémentaire (6 $ x 75 000 utilisateurs = 450 000 $). Ce taux de 6 $ sera majoré chaque année.

image