4 octobre 2018
Théâtre de la Dame de Cœur
Un succès historique pour Les Géants de l’Étang
Par: Alain Bérubé
Richard Blackburn, directeur général du Théâtre de la Dame de Cœur, est on ne peut plus heureux de l’engouement historique qu’a suscité la production Les Géants de l’Étang.

Richard Blackburn, directeur général du Théâtre de la Dame de Cœur, est on ne peut plus heureux de l’engouement historique qu’a suscité la production Les Géants de l’Étang.

C’était la seconde fois en 42 ans qu’un spectacle de la Dame de Cœur était présenté durant trois saisons. Et le succès de cet été a dépassé les attentes. En trois ans, 14 représentations supplémentaires ont été ajoutées. 

« Nous avons attiré environ 19 000 personnes, contre 18 000 en 2016 et en 2017. C’est fabuleux! On a visé dans le mille avec cette création qui a touché les gens de tous âges. Le bouche à oreille a été très fort », déclare le directeur général et artistique Richard Blackburn.

Ce dernier mentionne que 42 % des spectateurs provenaient de l’extérieur de la Montérégie.

« Les retombées économiques pour la région sont importantes, que ce soit par exemple en hôtellerie ou en restauration. Et c’est une très belle visibilité pour Upton. Les gens adorent le site, car ils peuvent également marcher dans le nouveau parc-nature, souper au restaurant, visiter le CIMBAD ou, après la pièce, rencontrer les marionnettistes », indique M. Blackburn.

Le directeur général du Théâtre de la Dame de Cœur mentionne par ailleurs que les préparatifs pour la nouvelle production, à l’affiche dès 2018, vont bon train.

« Une lecture publique a eu lieu en août. On travaille actuellement sur le texte, en plus de simuler la production à l’aide d’une maquette. Nous dévoilerons des détails sur la nouvelle création en novembre, mais on peut déjà confirmer que l’éclatement scénographie, tellement apprécié de notre public, sera de nouveau au rendez-vous », soutient M. Blackburn.

UN GRAND SOUTIEN DU MILIEU

L’an dernier, le Théâtre de la Dame de Cœur avait lancé un appel aux donateurs afin de pouvoir démarrer un vaste chantier afin de mettre aux normes ses infrastructures et équipements.

« Nous avons reçu environ 200 000 $ en dons, cette somme étant versée dans une fondation. Placement culture s’est engagé à doubler le montant. Avec les subventions à venir, on pourrait effectuer les travaux en 2020 », explique M. Blackburn.

Le directeur général de l’institution uptonaise est ravi de constater cet appui de la communauté.

« Nos récents succès sont réconfortants, car on réussit à briller même si la concurrence est vive au niveau culturel. C’est très motivant! », conclut Richard Blackburn.

image