16 août 2012
32 e édition des Beaux mardis de Casimir
Un succès sur toute la ligne!
Par: Le Courrier

Avec un achalandage de près 4 000 spectateurs les derniers soirs de la programmation et des températures plus que clémentes depuis le commencement des Beaux mardis de Casimir, le service des Loisirs de la Ville de Saint-Hyacinthe ne peut que se réjouir de la 32 e édition.

« Une très belle saison, confiait Louise Brunet, agente de développement à la culture au service des Loisirs de la Ville de Saint-Hyacinthe, au lendemain du dernier spectacle de la programmation. Nous avons eu un taux d’assistance excellent et il a fait beau tous les soirs. Nous avons été extrêmement chanceux. Et tant mieux, parce que c’est la population qui en a profité! »

En tout, ce sont six concerts gratuits en plein air qui ont été présentés au parc Casimir-Dessaulles cet été grâce à un budget de 100 000 $. C’est avec la Philharmonique de Saint-Hyacinthe que la programmation des Beaux mardis de Casimir a pris son envol le mardi 3 juillet en soirée. Les groupes Misteur Valaire, Les BB et Kaïn ont suivi les semaines suivantes et ce sont les chanteurs Michel Louvain et Sylvain Cossette qui ont assuré les deux dernières représentations les mardis 7 et 14 août. « Nous avions une programmation qui répondait vraiment à tous les goûts. Les gens sont venus me voir en grand nombre pour me dire que c’était une belle programmation. On ne peut que se réjouir de cela », poursuit Mme Brunet.Les spectacles de Sylvain Cossette et Kaïn sont ceux qui ont attiré le plus d’achalandage au cours de la saison avec près de 4 000 spectateurs en soirée, suivis de Michel Louvain avec une assistance de 3 500 spectateurs. « L’augmentation de l’assistance a été croissante. Mais je dirais que cela va avec la réputation et la notoriété de chaque artiste. Quand nous avons fait la programmation, nous avons choisi les spectacles en fonction du type de spectateurs. Dans le cadre du spectacle de Misteur Valaire, c’est normal qu’il y ait eu moins de spectateurs. Nous savions que nous attirerions une assistance plus jeune et ils [les jeunes] étaient là! Mais ils sont moins nombreux », explique Mme Brunet. Pour les spectacles de Michel Louvain et Sylvain Cossette, les rues avoisinantes au parc ont même dû être fermées le temps des concerts, en raison de la présence de personnes dans les rues. Plutôt que de s’installer au fond du parc, les gens se sont regroupés sur les côtés de la scène pour mieux voir les artistes. Mais la Ville a vite réagi en conséquence.« L’ensemble des services de la Ville a collaboré activement pour que chaque spectacle soit une réussite. Il y a eu quelques incidents mineurs à cause de gens qui voulaient rencontrer les artistes, mais c’est tout », indique Mme Brunet.D’ailleurs, mis à part la Philharmonique de Saint-Hyacinthe et Sylvain Cossette, tous les artistes sont restés à la fin de leur représentation pour signer des autographes et prendre des photos aux côtés de leurs fans. Mais c’est Michel Louvain qui a été le plus généreux de son temps. Il est resté près d’une heure à discuter avec les gens parce qu’il ne voulait pas partir sans avoir rencontré tous ses admirateurs.

image