20 septembre 2012
Un surplus de feuilles?
Par: Martin Bourassa

La Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains rappelle que si l’herbicyclage n’est pas suffisant lors de la tonte de la pelouse pour disposer des feuilles, il est possible de bénéficier d’une alternative respectueuse de l’environnement.

publicité

Il suffit de placer les feuilles dans le bac brun, des sacs de papier, des boîtes de carton, des poubelles rondes traditionnelles ou dans le bac gris dûment identifié et ne contenant que des matières organiques et de laisser le tout en bordure de la rue, la journée de collecte des matières organiques, avant 7 heures.

Ces matières seront ainsi ramassées et valorisées en compost, plutôt que d’être dirigées, à grands coûts, vers un lieu d’enfouissement. Les feuilles ne doivent, pour aucune considération, être laissées dans des sacs de plastiques en bordure du chemin lors de la collecte des matières résiduelles, car elles ne seront pas ramassées. En effet, même les sacs de plastique portant la mention compostable ou biodégradable ne doivent pas se retrouver dans la collecte des matières organiques, ceux-ci n’étant pas admissibles au site de compostage. Le bac vert de matières recyclables ne doit en aucun cas être utilisé pour y placer des matières organiques puisque celui-ci ne sera pas ramassé.

image