12 avril 2012
Négociations des CPE CSN
Un terrain d’entente trouvé
Par: Le Courrier

Après des semaines de négociations, une entente de principe a été acceptée à 98 % par des centaines de travailleuses en Centre de la petite enfance de la Montérégie affiliées avec la CSN.

Les travailleuses des CPE Alakazoum, Coquelicots, Amis Gators et Jardins d’Honorine de Saint-Hyacinthe ont été appelées à se prononcer.

« Nous sommes fières du résultat obtenu », déclare Annette Herbeuval, vice-présidente à la négociation du Syndicat des travailleuses et travailleurs en petite enfance de la Montérégie-CSN. « Grâce à la mobilisation de l’ensemble des travailleuses, et malgré l’attitude intransigeante du gouvernement, nous avons été chercher des améliorations intéressantes pour nos membres. » Parmi les avantages qu’elles ont réussi à obtenir, on note la possibilité d’accumuler une banque d’heures de congé, la possibilité de prendre une préretraite et le respect de l’ancienneté dès la première heure de travail.Au cours de ces négociations avec les 31 CPE de la Montérégie qui ont accepté cette entente de principe, les questions en matières nationales et régionales ont été discutées. Les travailleuses de 18 autres CPE n’étaient pas de la ronde régionale des négociations. Elles sont par ailleurs invitées à se prononcer sur l’entente nationale au cours des prochaines semaines.

image