8 août 2019
Un tour du monde en comptines avec Maryse Letarte
Par: Olivier Dénommée

Maryse Letarte enregistre toujours ses livres-disques de la collection Mes comptines à écouter avec sa fille Stella, 7 ans. La comptine préférée de cette dernière? Au moment de l’entrevue, c’était « Ba moin en ti bo », chantée en créole antillais. Photo Annie Beauregard | Le Courrier ©

Les images de Mes comptines du monde à écouter sont de la main de Lilidoll, illustratrice française que Maryse Letarte admire depuis longtemps. Depuis, les deux artistes sont devenues amies. Illustration Lilidoll

Après le succès de ses deux premiers livres-disques, Mes jolies comptines à écouter et Mes petites comptines à écouter, la musicienne d’origine maskoutaine Maryse Letarte récidive avec un troisième tome, Mes comptines du monde à écouter, où elle invite les enfants (et leurs parents) dans un tour du monde en chansons. Elle a rencontré LE COURRIER pour discuter de ses projets.

« La maison d’édition Auzou m’avait demandé un premier livre-disque en 2016 qui a été un best-seller [plus de 5000 exemplaires vendus], chose rare pour les livres pour enfants. Avec le succès du deuxième tome l’année suivante, on a commencé à me parler d’une collection. J’ai proposé de faire un peu différent pour le troisième, même si le répertoire des comptines françaises est très vaste », explique l’auteure-compositrice-interprète, désirant « faire voyager » ses jeunes auditeurs et « initier leurs petites oreilles à d’autres langues » à travers ce livre-disque paru officiellement ce printemps.

Parmi les dix comptines choisies par Maryse Letarte, deux sont en anglais, mais les autres sont chantées en différentes langues d’un peu partout dans le monde. « Les comptines sont faciles à apprendre : à cet âge, les enfants sont de vraies éponges et ils sont fiers de pouvoir dire qu’ils connaissent une comptine en italien même s’ils ne parlent pas cette langue », estime la chanteuse qui a beaucoup fait participer sa fille, Stella, dans les enregistrements.

Maryse Letarte admet que quelques chansons étaient des incontournables selon elle (dont la prière autochtone « Ani couni », très connue au Québec), mais qu’elle a fait quelques recherches pour trouver des chansons traditionnelles de différents pays qu’elle pourrait adapter en comptine. « Mes critères en choisissant une chanson, c’est de savoir si ça m’accroche et si c’est assez imagé et facile à suivre pour les enfants. Quand j’ai compris que “Stella stellina” était l’équivalent en italien de “Dans la ferme à Mathurin”, j’ai demandé à ma fille de faire des sons d’animaux pour aider l’auditeur à comprendre de quoi il s’agit. »

Travailler à son rythme

Quant aux arrangements, tous signés par Maryse Letarte, ils contiennent différents instruments qui rappellent les pays dont sont issues les comptines. « J’essaie d’inclure au moins deux instruments de chaque pays, mais on retrouve quand même du piano presque partout pour garder un fil conducteur et éviter que l’écoute soit décousue. » Tout est fait dans le studio maison de la musicienne, qui peut travailler à son rythme et inclure plus facilement sa fille dans le processus. « Travailler de chez moi me permet de travailler sur des détails et d’améliorer les ambiances de certains instruments. Stella et moi, on a tellement de plaisir à chanter ensemble et, mine de rien, cette collection devient comme un album photo de sa voix : elle n’avait que 5 ans quand on a enregistré le premier tome, et elle évolue tellement vite! », ajoute Maryse Letarte. Si le succès est au rendez-vous pour Mes comptines du monde à écouter, Stella sera certainement encore sollicitée pour aider sa mère à enregistrer de nouvelles comptines!

J’achète un livre québécois

Il sera possible de rencontrer Maryse Letarte ce lundi 12 août à la librairie L’Intrigue à Saint-Hyacinthe à l’occasion de la fameuse journée J’achète un livre québécois. Elle y sera de 15 h à 16 h 30 pour une séance de signatures où elle se fera un plaisir d’échanger avec les enfants et leurs parents sur le processus créatif derrière ses livres-disques ou les autres projets qui bouillonnent en elle!

Parlant de projets, on devrait encore entendre parler de Maryse Letarte prochainement alors qu’elle travaille sur une relecture de ses chansons de Noël (tirées des albums Des pas dans la neige et La parade) afin de les amener en tournée un peu partout au Québec dans le temps des fêtes et qu’elle souhaite bientôt lancer de nouvelles chansons de sa « carrière normale », qu’elle avoue avoir mise de côté ces dernières années. « On m’identifie beaucoup à la musique de Noël et maintenant aux comptines, mais j’aimerais bientôt lancer des chansons ou un EP de quelques pistes », précise-t-elle sans se donner d’échéancier fixe.

image