4 septembre 2014
Gaulois d’Antoine-Girouard
Un tout nouveau visage
Par: Maxime Prévost Durand
L’entraîneur-chef Martin Cadorette accueillera une équipe nouvelle dans son vestiaire alors qu’aucun joueur régulier de l’édition 2013-14 ne sera de retour cette saison.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’entraîneur-chef Martin Cadorette accueillera une équipe nouvelle dans son vestiaire alors qu’aucun joueur régulier de l’édition 2013-14 ne sera de retour cette saison. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Si vous prenez le temps de regarder l’alignement de début de saison des Gaulois d’Antoine-Girouard midget AAA et qu’aucun nom ne vous est familier, ne paniquez pas. Aucun joueur régulier de la dernière édition n’est de retour cette année. Seulement quelques réservistes que l’on a pu voir à l’occasion l’hiver dernier feront partie de l’organisation.

Même le préposé à l’équipement des dernières saisons, Robert Pouliot, ne sera pas de retour. Il a accepté d’aller rejoindre son frère, l’entraîneur Mario Pouliot, avec le Titan d’Acadie-Bathurst pour assurer le même rôle qu’il exerçait avec les Gaulois. Le personnel d’entraîneurs, mené par Martin Cadorette, reste quant à lui intact.

Avec une dizaine de joueurs de 15 ans, on aura droit à une équipe beaucoup plus jeune que l’édition 2013-14. Mais, parole de Martin Cadorette, cette équipe comptera de bons talents.

Parmi les joueurs à surveiller cette année, il y aura sans aucun doute Joël Teasdale, un joueur « étiqueté LHJMQ depuis qu’il a 14 ans », affirme l’entraîneur-chef. Les attaquants Nicolas Roy, le frère du défenseur étoile Jérémy Roy qui s’alignait avec les Gaulois il y a deux ans, et Antoine Lessard devraient aussi être des éléments-clés pour la prochaine campagne. Ces trois athlètes représentaient d’ailleurs Équipe Québec U16 la fin de semaine dernière dans une tournée de trois parties contre des équipes de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Aussi talentueux soient les joueurs de l’édition 2014-15 des Gaulois, leur gabarit composera leur plus grand défi cette saison. « Physiquement, on n’est pas très gros », reconnaît Cadorette. Son plus grand joueur mesure 6 pi 1 po et pèse 150 lb.

De ce qu’il a pu observer lors des rencontres présaisons, l’équipe pourra toutefois compter sur des joueurs « avec beaucoup de vitesse ». « Nos joueurs étaient impliqués défensivement, les transitions étaient rapides », note l’entraîneur, encouragé par les premiers coups de patin en situation de match.

Convaincants en présaison

Les Gaulois d’Antoine-Girouard n’ont connu qu’une seule défaite durant le calendrier présaison en huit rencontres. Des signes prometteurs, mais qu’on doit prendre avec un grain de sel selon Martin Cadorette.

« Il ne faut pas s’enfler la tête avec ça, prévient-il. Mais c’est de bon augure. Les gars ont bien joué. On voit qu’ils ont le sens du hockey en eux. »

Le coup d’envoi de leur saison sera donné samedi alors qu’ils visiteront les Lions du Lac St-Louis. Leur première joute locale sera disputée dimanche à 14 h au Stade L.-P.-Gaucher, alors que les Élites de Jonquière seront les visiteurs.

image