22 août 2013
Plus de vingt infractions au dossier
Un transporteur de Sainte-Hélène sanctionné
Par: Jennifer Blanchette

Une compagnie de transport de Sainte-Hélène-de-Bagot et son propriétaire, René Larocque, ont été sanctionnés par la Commission des transports du Québec (CTQ) en raison d’un nombre élevé d’infractions à la sécurité routière.

publicité

Excès de vitesse, chargement non conforme, nuisance au travail d’un agent de la paix et conduite avec défectuosité majeure sont quelques-unes de la vingtaine d’infractions que l’on retrouve au dossier de Transport D.R.Y.C. pour la période d’octobre 2009 à octobre 2011.

Dans sa décision rendue le 18 juillet, la Commission a attribué une cote de sécurité « conditionnel » au transporteur, jugeant que ces nombreuses déficiences mettaient en danger la sécurité des usagers circulant sur la voie publique. Par conséquent, M. Larocque ainsi que ses employés devront suivre une série de formation portant sur la gestion, la conduite préventive et la vérification avant le départ d’ici le 31 octobre 2013. Aucune pénalité financière n’accompagne la décision de la Commission, à l’exception des frais relatifs aux formations, qui seront à la charge de l’administrateur. Lors de son audience, René Larocque a reconnu « ne pas avoir eu de formation en regard aux obligations dans la conduite et l’exploitation des véhicules lourds découlant de la Loi ». Il a avoué également ne pas avoir établi de programme de formation pour ses conducteurs de véhicules lourds, priorisant plutôt un encadrement verbal avec eux. Toutefois, « les déficiences constatées par la Commission ne découlent pas d’un manque de responsabilité ou d’insouciance de la part [du] dirigeant. Elles sont la conséquence d’un manque de connaissances […] et d’un manque de rigueur de la direction auprès des employés ». D’après la Société de l’assurance automobile du Québec, le transporteur avait reçu, avant que la Commission en soit informée, un avis lui signifiant que son dossier de conduite n’était pas exemplaire et l’incitant à modifier son comportement routier. Il s’agissait de la première vérification de comportement de la compagnie par la Commission depuis son inscription à titre d’entreprise de camionnage. Fondée en 1997, Transport D.R.Y.C. exploite sept véhicules lourds et oeuvre dans le transport de carcasses de véhicules, de ballots de métaux, de tuyaux d’acier et de véhicules accidentés.

image