27 décembre 2012
Distributeur et promoteur de produits québécois
Un travail dans l’ombre, mais essentiel!
Par: Véronique Lemonde
En plus de leur gamme de tartinades sucrées au sirop d'érable, Paul Samson et son équipe représentent près d'une dizaine de petits producteurs alimentaires québécois.

En plus de leur gamme de tartinades sucrées au sirop d'érable, Paul Samson et son équipe représentent près d'une dizaine de petits producteurs alimentaires québécois.

Paul Samson était bien surpris de recevoir un appel du COURRIER, car il est bien rare qu’il donne des entrevues. C’est que, de son propre aveu, il est plutôt habitué de travailler dans l’ombre, laissant toute la place aux produits du terroir québécois qu’il représente et qu’il tente de promouvoir avec vigueur. Pas étonnant qu’il ait nommé son entreprise de « promotion des saveurs de chez nous », Passion D’ici.

Publicité
Activer le son

Quasiment aucune enseigne et indication sur le bâtiment de Sainte-Marie-Madeleine où l’équipe de Paul Samson oeuvre depuis 2008. Un grand entrepôt et une très jolie salle de montre avec la dizaine de lignes de produits distribuées par M. Samson. Un travail ardu pour rencontrer les grands supermarchés et faire entrer de superbes produits souvent méconnus en épicerie.

« Aujourd’hui, les produits d’ici sont demandés par les consommateurs québécois et il y a une plus grande réceptivité, de la part des grandes chaînes d’épiceries également. Mais c’est faux de croire que c’est ainsi depuis plusieurs années. Il y a quatre ou cinq ans, ce n’était vraiment pas l’engouement qu’on connaît pour les produits du Québec. Le logo Aliments du Québec et la plus grande médiatisation du concept a fortement contribué à cette popularité d’aujourd’hui », indique Paul Samson.

De la multinationale au local

Le Beloeillois Paul Samson a toujours aimé le monde de l’agroalimentaire. De ses études universitaires en marketing, il retient surtout ses cours en marketing alimentaire et entre par la grande porte chez Proter & Gamble, il y a quelque 25 ans. Puis, il développe et fait connaître l’eau Evian, pour la compagnie Danone, dans l’Ouest canadien. Mais il souhaitait toujours avoir sa propre entreprise et commence à se sentir moins à l’aise dans les grosses multinationales.

« J’ai agi à titre de consultant auprès de PME pour la mise en marché de produits alimentaires, puis, de fil en aiguille, la Chocolaterie du Vieux Beloeil m’a approché pour que je distribue ses produits. Ce n’est pas toujours la force de ces entreprises-là de distribuer et faire connaître leur produit. Elles, c’est la création leur force. J’ai eu le goût d’aider au développement de ces petites entreprises et aussi, les aider à créer des emplois pour des gens d’ici. »Fort de ce besoin criant en distribution, Paul Samson s’est mis à recevoir des demandes de plusieurs entreprises spécialisées en agroalimentaire. Aujourd’hui, les produits de la Chocolaterie du Vieux Beloeil et leur fameux caramel à la fleur de sel n’ont plus besoin de présentation, mais Paul Samson tente maintenant de faire découvrir des produits aussi variés que le sirop de bouleau, la fleur de sel à l’érable ou les réconfortantes soupes-repas « Comme ma mère », du Verger Trois pommes, à Rougemont.

Primé au SIAL

En 2011, Paul Samson et son équipe créent la ligne de produits Passion D’ici, une gamme de tartinades savoureuses sucrées au sirop d’érable et utilisant des fruits du Québec comme des bleuets du Saguenay ou des pommes de Mont-Saint-Hilaire.

Les tartinades Passions D’ici furent même sélectionnées dans la catégorie Tendances et Innovations lors du Salon international de l’alimentation (SIAL) du Canada 2012 qui se tenait à Montréal, en mai. Ce sont les Perles à l’érable de la coopérative de producteurs de sirop d’érable, Citadelle, qui sont sorties grandes gagnantes de cette catégorie, un autre produit que représente Paul Samson.« Citadelle est l’un des plus gros exportateurs de sirop d’érable dans le monde, pourtant, il a besoin d’aide pour faire connaître ses produits ici! C’est incroyable! C’est pourquoi il a créé une ligne exclusivement pour nous, PurNatur, pour qu’on offre aux gens de nouveaux produits comme du poivre à l’érable par exemple. Il faut créer chez les gens le réflexe d’acheter des produits d’ici et la récurrence dans leurs achats », souligne M. Samson.

image