15 août 2013
Bacs bruns pour les matières organiques
Un tri adéquat pour réduire l’enfouissement
Par: Le Courrier

La collecte hebdomadaire des matières organiques placées dans le bac brun constitue un service qui s’inscrit dans le respect des politiques gouvernementales de gestion des matières résiduelles.

Il est important d’effectuer un tri adéquat des matières puisque celles-ci, additionnées aux matières recyclables, nous permettent de détourner de l’enfouissement près de 50 % des matières collectées annuellement à la rue.

Lorsqu’enfouies, les matières organiques peuvent être très dommageables pour notre environnement, notamment par l’émission de gaz à effet de serre. Nous sommes privilégiés de pouvoir bénéficier d’un service de collecte à trois voies qui fait l’envie de nombreux citoyens d’autres municipalités du Québec et il est important de contribuer au succès de ce programme en plaçant les bonnes matières dans chaque bac afin d’éviter la contamination des chargements lors des différentes collectes. Voici donc un rappel des matières qui doivent être placées dans le bac de matières organiques ou dans celui de matières recyclables.

Matières organiques (Bac brun)

De la cuisine : fruits et légumes en entier ou en partie, marc de café, filtres à café et sachets de thé, pain, gâteau, biscuits, céréales, pâtes, viandes cuites, poissons, arêtes, coquilles de fruits de mer, os de volaille, produits laitiers (fromage, beurre, etc.), coquilles d’oeufs. Du terrain : gazon, feuilles, tourbe (maximum 1/4 de bac), fleurs, plantes, mauvaises herbes et tout résidu de jardinage, écorces, copeaux, bran de scie, petites racines. Autres : papiers souillés d’aliments (essuie-tout, boîtes à pizza, assiettes et verres de carton, etc.), papiers mouchoirs, cendres froides, plumes, poils et cheveux, charpie provenant de la sécheuse. Important : En cas de surplus, il est possible d’utiliser une petite poubelle ronde, des sacs de papier ou des boîtes de carton.

Matières recyclables (Bac vert)

Papier et carton : papier fin et enveloppes, papier journal, revues, circulaires, papier glacé et papier brun, livres et annuaires téléphoniques, carton ondulé et plat, emballages cartonnés (boîtes d’oeufs, de céréales, de savon, de biscuits, etc.), cartons de lait ou de jus, contenants de type tetrapak. Verre : contenants de verre transparent ou coloré, bouteilles, pots (même si ces contenants sont brisés). Plastique (1, 2, 3, 4, 5 et 7) : sacs d’épicerie, à pain, d’aliments, de magasinage, couvercles et contenants de produits alimentaires, de cosmétiques et d’entretien ménager, assiettes, verres, ustensiles. Métal et aluminium : boîtes de conserve, bouchons, canettes, papier et assiettes en aluminium. Important : Pour une question d’hygiène, tous les contenants doivent être rincés. Il appartient à chaque citoyen de trier les matières et de les déposer dans les bacs adéquats. Lorsqu’ils contiennent des matières non admissibles pour la collecte à laquelle ils sont destinés, l’entrepreneur est autorisé à ne pas lever les bacs et c’est pourquoi, afin d’éviter des désagréments, il vaut mieux placer chaque matière dans le bon bac. C’est si simple, soyons écoresponsables. Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à rejoindre le personnel de la Régie au 450 774-2350.

image