23 août 2012
Un vote « qualifié »
Par: Pierre Bornais

À l’approche du 4 septembre, le vote est doté de qualificatifs qui, sans être nouveaux, prennent une coloration particulière.

publicité

À l’approche du 4 septembre, le vote est doté de qualificatifs qui, sans être nouveaux, prennent une coloration particulière.

À quoi riment-ils? Il est question de vote « stratégique » (surtout chez les libéraux) impliquant un ralliement pour contrer des adversaires qui mèneraient le Québec vers la catastrophe, compte tenu de leur vision politique. Tout en jouant, bien sûr, sur l’insécurité de certaines strates de la population. Et cela, en faisant fi de l’insatisfaction causée par neuf années d’un gouvernement qu’on souhaite changer pour toutes sortes de raisons. Les chances que cette approche connaisse du succès semblent minces, même en se pinçant les narines. En contrepartie justement, on parle du vote « utile », préconisant le choix du candidat susceptible de remporter une victoire contre un adversaire (surtout libéral). Si on comprend le ras-le-bol fondant une telle approche, il s’agit de mettre en veilleuse ses convictions pour défaire le gouvernement. Et le résultat pourrait être ambivalent puisque, à la base, il s’agit d’un rejet plus que l’adhésion aux valeurs de la formation jugée utile. Il y a aussi le vote « de soutien » pour une formation minoritaire qui n’a aucune chance d’accéder au pouvoir, mais qui présente des idées intéressantes (tant et aussi longtemps qu’elles restent des idées). C’est souvent la voie des indécis qui tiennent à poser le geste, sans annuler leur vote et sans opter pour une formation susceptible de gouverner. Et enfin, l’abstention qui consiste à rester à la maison. Non par paresse ou désintéressement, mais dans le but d’envoyer un signal d’insatisfaction. En attendant quatre années pour se prononcer à nouveau, tout en vivant les conséquences des gestes posés par le gouvernement en place. Il s’agit de voies sans issue qui en attirent plusieurs, mais qui ne porteront pas les fruits espérés, cela est assuré! -30-

image