30 mai 2019
Expo de Saint-Hyacinthe
Une 182e édition sur des airs country
Par: Jean-Luc Lorry

La sympathique mascotte de l’Expo, Mollie, est accompagnée du père Noël, de la chanteuse pour enfants Anne-Lune et de Bill Bestiole, un chanteur passionné par les insectes. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La dynamique équipe de l’Expo de Saint-Hyacinthe a concocté une programmation copieuse et variée pour la 182e édition. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La 182e édition de l’Expo, qui se tiendra du 18 au 27 juillet à Saint-Hyacinthe, aura cet été des airs de musique country. Les organisateurs ont décidé de dérouler le tapis rouge à ce courant musical en programmant de nombreux artistes, dont certains de stature nationale.

publicité

Le dimanche 21 juillet, un spectacle country d’envergure s’installera sur le site de l’Expo. Les deux têtes d’affiche de ce Show country seront Brett Kissel et Robby Johnson.

Ce spectacle qui devrait durer entre 4 h et 5 h rassemblera une dizaine artistes dont Brigitte Boisjoli, Wilfred Lebouthillier, Travis Cormier, Jonas Tomalty et Sam Rhoads.

« Nous attendons entre 6000 et 10 000 personnes spécifiquement pour cet événement, indique en entrevue au COURRIER Gaston Doré, directeur du développement des affaires et des communications de l’Expo. Nous publicisons ce spectacle auprès de la FADOQ Région Richelieu-Yamaska. Nous voulons avoir cette clientèle. »

Les billets donnant accès spécifiquement à ce spectacle d’envergure incluent l’entrée sur le site de l’Expo.

Dans le cadre des spectacles musicaux quotidiens, la formation musicale The Bounty Hunters interprètera les plus grands classiques de la musique country américaine le 19 juillet.

Le lendemain, ce sera au tour de La Caravane Country de se produire sur la scène de l’Expo-Bar Lassonde. Menée par Laurence Jalbert, la Cravane Country accueille la formation 2Frères, Maxime Landry et Annie Blanchard.

« Nous avons réussi à trouver de bons groupes country ayant une belle notoriété au Canada. Nous voulons des artistes reconnus pour augmenter le prestige de l’Expo », mentionne Gaston Doré.

Les plus jeunes auront droit eux aussi à leur part du gâteau, en assistant au spectacle musical de Dan cowboy le 23 juillet.

La colorée et dynamique chanteuse Anne-Lune, qui est originaire de Saint-Liboire, proposera son nouveau spectacle, intitulé Mon baluchon, le 27 juillet dans le cadre de la Journée des enfants naître et grandir.

Le Noël des campeurs, une tradition bien ancrée dans les terrains de camping autour du 25 juillet, s’invite à l’Expo. Le père Noël revêtu d’un costume plus léger sera de passage sur le site le 26 juillet.

Expo plus tôt

Cette année, l’Expo débutera une semaine plus tôt que les éditions précédentes. « Il y a beaucoup de monde en vacances les jeudi et vendredi précédents les deux semaines de la construction. Nous voulons rapatrier ce monde-là chez nous », justifie M. Doré.

Au Pavillon Jefo, les visiteurs pourront découvrir cette année deux chevaux de taille très différente. Nick, un cheval belge impressionnant, se mesurera à Princesse, un cheval miniature. Les visiteurs sont invités dans le cadre d’un concours, à trouver le poids et la taille de ces deux animaux hors normes.

Pour la prochaine édition, les organisateurs se sont fixé comme objectif de dépasser la barre des 200 000 visiteurs. L’an dernier, le festival avait attiré plus de 191 000 festivaliers.

« Cette année, nous proposons plus de 325 activités pour satisfaire l’ensemble de notre clientèle, et ce, de 8 h à minuit. Nous attendons 6000 jeunes uniquement des camps de jour », précise Gaston Doré.

Parmi les nouveautés, il y aura des démonstrations de chiens de troupeau le 18 juillet et un spectacle de VTT de haute voltige les 19 et 20 juillet. Ces deux activités auront lieu au Stade L.-P.-Gaucher.

À propos des manèges, les organisateurs se disent enchantés par leur nouvelle collaboration avec l’entreprise Fun Show Amusement de Roxton Falls.

« Le parc des manèges a été une réussite en 2018. Cette année, le propriétaire a investi dans une nouvelle grande roue qui sera 20 pieds plus haute que l’ancien manège », souligne M. Doré.

Pour financer cette imposante machine qu’est l’Expo de Saint-Hyacinthe, l’organisation se félicite d’avoir trouvé de nouveaux partenaires comme l’entreprise Camions Dubois de Saint-Jean-Baptiste et les Galeries St-Hyacinthe.

image