23 mai 2019
Relais pour la vie 2019
Une 18e édition le 7 juin
Par: Benoît Lapierre

Dominic Lepage, conseiller politique de la députée de Saint-Hyacinthe Chantal Soucy, Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe à la Chambre des communes, David Bousquet, porte-parole, Caroline Richard, agente de développement à la SCC, et Guy Duhaime, président d’honneur, invitent la population à se montrer généreuse en cette 18e édition du Relais pour la vie à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La nuit du 7 au 8 juin sera marquée par la tenue, à Saint-Hyacinthe, de la 18e édition du Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer (SCC), cette activité de plein air qui permet à la fois de financer la recherche médicale contre le cancer et de soutenir les personnes touchées par cette maladie ainsi que leur famille.

L’objectif monétaire du Relais pour la vie 2019 a été fixé à 186 500 $ et les organisateurs souhaitent obtenir la participation d’au moins 45 équipes de marcheurs qui se relaieront toute la nuit le long d’un parcours balisé de lanternes sur le terrain de l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe.

Comme en 2018, c’est le Maskoutain Guy Duhaime qui assure la présidence d’honneur de cette nouvelle édition du Relais pour la vie. « À la fin de la campagne de l’an dernier, la demande pour que je sois là une deuxième année de suite est arrivée assez rapidement, et il m’aurait été bien difficile de dire non. Me joindre à une équipe de bénévoles dont le but ultime est d’éradiquer cette maladie est un honneur pour moi », a-t-il lancé au point de presse tenu à son restaurant du centre-ville, Pépé Trattoria.

Il a alors révélé qu’il avait lui-même été touché par ce mal, un cancer d’une forme très rare qui s’est manifesté en 1994 et qu’il n’est parvenu à vaincre complètement que tout récemment, grâce à l’avancement de la science et à un traitement « presque magique » de radiothérapie. « Si vous m’aviez vu il y a un peu plus de cinq mois, vous m’auriez trouvé tout dégarni ici », a-t-il souri, en pointant sa chevelure retrouvée.

M. Duhaime sera à nouveau épaulé dans sa tâche par David Bousquet, conseiller municipal, lequel en est à sa quatrième année comme porte-parole de l’événement et qui compte dix participations au Relais. « Au départ, le cancer, c’était pour moi quelque chose d’assez lointain, qui n’arrive pas aux jeunes. Mais plus le temps passe, plus le cancer s’insère dans ma vie. Mon père en a été atteint, quelques-uns de mes amis aussi », a raconté M. Bousquet.

Les frais d’inscription au Relais sont de 15 $, et les marcheurs sont invités à se regrouper en équipes de 10 personnes et à désigner un capitaine parmi elles. Chaque participant s’engage à amasser un montant minimal de 150 $ en appui à la cause. On peut aussi se joindre à l’organisation en tant que bénévole et acheter, au coût de 5 $ chacun, les luminaires qui éclaireront le parcours durant la nuit. Chacun de ces luminaires sera allumé à la mémoire d’une personne qui a perdu sa lutte contre le cancer ou en l’honneur d’un être cher qui combat le cancer ou qui y a survécu.

Les personnes désireuses de former des équipes au Relais pour la vie de Saint-Hyacinthe sont invitées à contacter dès maintenant Caroline Richard, agente de développement à la SCC, au 1 877 222-1665 poste 26514 ou à l’adresse caroline.richard@quebec.cancer.ca.

image