27 juillet 2017
Une 28e édition prometteuse pour le Festival du maïs
Par: Marie-Pier Leboeuf
La 28e édition du Festival du maïs de Saint-Damase se tiendra du 3 au 6 août.

La 28e édition du Festival du maïs de Saint-Damase se tiendra du 3 au 6 août.

Bien que le mystère reste entier, le mythe veut que le maïs de Saint-Damase soit le plus savoureux. Ce sont d’ailleurs des milliers de visiteurs qui se déplaceront pour se délecter de quelques épis, tout en profitant d’une programmation relevée pour la28e édition du Festival du maïs de Saint-Damase, qui se tiendra du 3 au 6 août.

Encore cette année, les festivités débuteront le 3 août avec une soirée d’humour, durant laquelle P-A Méthot, Guillaume Pineault, Simon Gouache et Stéphane Poirier exposeront leurs meilleurs gags à la foule. Autre bon coup pour les organisateurs, le samedi soir sera animé par quelques finalistes de La Voix, dont Alexe Gaudreault, Renée Wilkin, Andie Duquette, Yvan Pedneault et Jérôme Couture.
Question de faire durer le plaisir, c’est une troisième soirée de Derby Démolition qui s’est ajoutée à l’horaire du vendredi soir en raison du flagrant succès de l’an dernier. « La demande était tellement forte que nous avons vu immédiatement le besoin de rajouter une autre soirée. C’est aussi ce qui va nous permettre d’attirer une autre clientèle, peut-être plus familiale, pour le vendredi », a expliqué le président du Festival du maïs Yvon Blanchette. Il n’a pas manqué de rappeler une autre de ses nouveautés qui permettra aux plus braves de s’envoler en hélicoptère, s’ils désirent en payer les frais.
Avec la programmation éclectique promise aux festivaliers, les plus jeunes et les moins jeunes seront tout aussi bien servis. Les enfants pourront entre autres profiter du traditionnel parc familial – doté d’un nouveau manège – et de la présence du magicien local Raphaël Champagne. Quant aux visiteurs aînés, plusieurs soirées country ont été pensées, notamment la venue du très prisé Jean Nichol, un crooner des années 70.
Depuis quelques années, le taux de participation monte en flèche. La 27e édition a fracassé à elle seule tous les records avec un total de 25 000 personnes sur le site et plus de 475 campeurs. M. Blanchette ne s’attend à rien de moins, n’ayant pas même écarté la possibilité d’atteindre un sommet de 30 000 billets vendus pour l’évènement à venir.
« Nous sommes fiers de voir que le Festival du maïs prend de l’ampleur et qu’il devient de plus en plus populaire, mais nous ne pourrions pas nous permettre d’accueillir une foule aussi imposante que celle de l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe par exemple parce que nous n’avons pas l’espace pour ça », a-t-il expliqué.
Le retrait du dernier dimanche de l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe est toutefois bénéfique pour l’achalandage du Festival du maïs. « L’année dernière, c’est certain que nous avons vendu plus de billets le dimanche. Ça s’en venait difficile pour l’Expo le dimanche, donc c’est mieux comme ça pour eux et nous sommes contents aussi », a-t-il indiqué.
Pas d’inquiétude pour le maïs
Avec la crue printanière d’exception et les pluies abondantes des derniers temps, Dame Nature a donné du fil à retordre aux agriculteurs dès leurs premiers semis causant plusieurs retards dans les récoltes. M. Blanchette assure cependant que le maïs n’en sera pas affecté pour le festival. « Les gens viennent pour manger du blé d’Inde et il y en aura suffisamment pour tout le monde », a mentionné M. Blanchette. Il espère tout de même voir les premiers jours d’août sous le soleil afin de ne pas perturber les activités sur le site.
Pour tous les détails :
www.festivaldumais.ca 

image