19 avril 2012
Salaires des élus
Une année à la fois à Saint-Pie
Par: Le Courrier

Autre changement de programme au conseil municipal de Saint-Pie : au lieu d’étaler sur cinq ans le redressement salarial de 50 % qu’ils voulaient s’accorder initialement, les élus municipaux réévalueront la situation année après année.

publicité

Pour l’année 2012, le conseil municipal a décidé de se voter une première augmentation de salaire de 10 %, comme il fallait s’y attendre. Mais le projet de règlement qui a été présenté à la séance du conseil du 7 mars ne prévoit rien pour 2013, ni pour 2014, 2015 et 2016. « On va négocier ça à chaque année. C’est la décision du conseil, et ça va rester comme ça », a indiqué le maire de Saint-Pie, Pierre Saint-Onge.

Le nouveau règlement sur la rémunération des élus municipaux a été adopté à l’unanimité à la séance du conseil du 4 avril. Il fait passer le salaire de base du maire de 11 252 $ à 12 376 $ en 2012 et son allocation de dépenses non imposable, de 5 626 $ à 6 188 $, de sorte que son traitement total grimpera de 16 878 $ à 18 566 $. Du côté des conseillers, le salaire de base passerait de 3 751 $ à 4 126 $ et l’allocation de dépenses, de 1 875 $ à 2 063 $, ce qui leur ferait 6 189 $ au total, au lieu de 5 626 $.Si une augmentation de 50 % avait été répartie également sur cinq ans, le salaire du maire augmentait de 1 688 $ par année et celui des conseillers, de 562 $ par année. Or, pour 2013 et les trois années subséquentes, seule une indexation des salaires sur la base de l’indice des prix à la consommation est prévue.Le maire Saint-Onge a laissé entendre que la décision de son conseil de revoir la question salariale à chaque année n’avait rien à voir avec l’approche des élections municipales, lesquelles auront lieu en 2013. L’idée d’étaler sur cinq ans une augmentation salariale de 50 % était celle de citoyens qui s’étaient présentés à la séance du conseil du mois de janvier pour s’oposer au projet des élus.

image